Heiva i Tahiti 2016 à To’ata: c’est parti!

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a ouvert, jeudi soir, sur la place To’ata, l’édition 2016 du concours de chants et de danses du Heiva I Tahiti, qui se déroule chaque année durant tout le mois de juillet à Tahiti et ce depuis 1881.

Le ministre de la Culture a souligné le fait que le Heiva I Tahiti exprime l’essence même de la culture polynésienne. Il a su conserver une forte identité culturelle tout en ayant désormais une grande visibilité en s’ouvrant aux yeux du monde. La manifestation, ancrée dans le temps et la tradition, joue un rôle majeur pour le Pays et participe aussi au respect de l’environnement et de l’économie locale en encourageant, par exemple, l’utilisation de matériaux locaux.

Cette nouvelle édition du Heiva, qui se déroulera du 30 juin au 23 juillet, s’annonce exceptionnelle, avec 41 groupes, dont 11 dans la catégorie Hura Tau. C’est du jamais vu au Heiva I Tahiti. La Maison de la Culture a même dû ajouter une semaine supplémentaire au calendrier des festivités pour permettre le passage de tous les groupes.  Plus de 4 400 artistes se produiront sur le tahua Toata durant cette édition.Ministre culture pour Heiva

Cette année, les groupes des îles font par ailleurs leur retour au Heiva. Les Australes et les îles Sous-le-Vent seront en effet fortement représentés avec pas moins de 10 groupes. Dans son discours, le ministre a salué les chefs de groupe présents et le jury, présidé par Matani Kainuku. « Le Heiva n’est pas qu’un concours, c’est aussi le moment que nous choisissons pour transmettre nos valeurs aux jeunes générations. Apprenons-leur le vrai sens de la tolérance et du partage. Rappelons à nos enfants que les mois de travail acharnés peuvent certes être récompensés par un prix, mais aussi par la fierté d’avoir été jusqu’au bout pour nous offrir le meilleur d’eux-mêmes. Apprenons-leur que le dépassement et le don de soi est la plus belle victoire », a indiqué en substance le ministre.2016-06-30-HEIVA I TAHITI (121)

La soirée d’ouverture du Heiva s’est ensuite poursuivie par la cérémonie traditionnelle du Rahiri, puis le concours a officiellement débuté avec les prestations de Papara To’u Fenua (danses, Hura ava tau), de Pupu Tuhaa Pae (chants), de Te Pape Ora No Papofai (chants) et d’O Tahiti E (danses, Hura tau).

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close