Hotuarea-Faa’a et ses détritus à ciel ouvert

Visiblement, il n’y a pas qu’aux abords de l’aéroport international Tahiti Faa’a que la propreté des espaces publics laisse à désirer…

Images prises ce vendredi midi sur le site (historique) de Hotuarea, là où jadis trônait un magnifique flamboyant. A la place, les élus ont préféré y mettre une stèle dédiée à la gloire de l’autodétermination de la Polynésie française…C’est un choix!

Le problème, c’est que ce magnifique point de vue sur l’aéroport, et notamment la piste de décollage des avions, est un « lieu de pèlerinage » – pour ne pas dire de rêvasserie – fréquenté de jour comme de nuit par de nombreux badauds. Une chose est sûre, les touristes ne doivent pas y trouver leur compte!

Malgré la présence sur place de quatre grandes poubelles disposées aux quatre coins de l’aire de stationnement, de nombreux détritus jonchent le sol.

La faute à l’incivisme, au m’en foutisme des gens certes. Mais à quoi servent alors les agents du service de propreté de la Ville ? Pourquoi ne pas faire appel aux CAE et autres dispositifs d’insertion à l’emploi pour créer des « bataillons » entièrement voués à l’embellissement des quartiers de cette cité dortoir. Plutôt que d’attendre l’organisation du concours annuel pour se retrousser les manches…

En la matière, force est de constater que l’on attend plus d’ambitions et d’imagination de la part du conseil municipal pour sortir Faa’a de sa torpeur.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close