Huit kilos de métal trouvés dans l’intestin d’un Japonais dépressif

Dépressif, un Japonais de 51 ans s’est rendu à l’hôpital pour une fatigue chronique… Contre toute attente, après avoir tâté son abdomen et lui avoir fait passer une radiographie, les médecins ont découvert qu’il avait ingéré près de 2.000 pièces de monnaie !

Le patient souffrait en réalité de la maladie de pica, un trouble du comportement alimentaire « commun chez les malades psychiatriques« , indiquent les médecins qui ont documenté ce cas dans la revue Acute Medicine & Surgery en avril 2018. L’article a été repéré par le Dr Marc Gozlan sur son blog.

Un trou de cinq millimètres de diamètre dans l’estomac

Généralement, les personnes souffrant de la maladie de Pica ingèrent de manière compulsive des objets non comestibles et potentiellement dangereux. Dans le cas de notre Japonais, les médecins ont constaté une perforation du tractus gastro-intestinal. Et pour cause : le quinquagénaire « mangeait » des pièces depuis trente ans. Au total, huit kilos de métal ont été retrouvés dans son intestin et dans son œsophage, a calculé le Dr Gozlan.

La découverte s’est faite en plusieurs étapes. Après les premiers examens, le patient a été transféré dans un autre établissement pour que les pièces soient retirées de son estomac. Les chirurgiens ont alors ouvert son ventre, et observé un trou de 5 millimètres de diamètre sur la face antérieure de (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close