Ils ont bougé contre le diabète!

 

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Jacques Raynal, était présent à la nocturne de l’évènement EA’ttitude, organisée par la Direction de la santé à l’occasion de la journée mondiale du Diabète, vendredi, au parc Paofai.

L’objectif principal de cette quatrième édition était de sensibiliser les Polynésiens sur la gravité de cette maladie et sur la nécessité d’adopter un mode de vie plus sain à travers le sport et l’alimentation.

Chaque année, les activités organisées autour de cette journée connaissent un franc succès.

En 2016, près de trois mille personnes étaient présentes à la nocturne de l’évènement EA’ttitude nocturne organisée au parc Paofai. Pour cette nouvelle édition, de nombreuses animations sportives sont proposées gratuitement : Body combat, Body Attack, Sh’Bam, Body Jam, Stretching, RPM, yoga, Beach wrestling, des sports de combats, ainsi que la découverte du Crossfit et du street workout et le challenge rameur concept. Des stands d’informations sur le diabète, l’hygiène dentaire ou encore la lutte contre les addictions, sont également mis en place pendant cette soirée.

Les facteurs de risque des maladies non transmissibles sont liés au mode de vie : la consommation importante d’aliments et de boissons néfastes pour la santé, la sédentarité, le tabagisme, l’alcoolisme, les rythmes alimentaires et le stress. Avec, pour conséquence, l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, les maladies respiratoires et les allergies.

Les études menées depuis quinze ans en Polynésie française ont montré l’importance des facteurs de risque dans la population. Afin d’inverser la tendance de ces facteurs qui impactent négativement l’état de santé de la population, le ministère et la direction de la Santé ont ainsi pour priorité, en matière de promotion de la santé, d’agir sur plusieurs fronts : encourager des environnements favorables à l’alimentation, favoriser un mode de vie actif, développer des stratégies de prévention des problèmes liés au poids, promouvoir le maintien et l’amélioration de la santé pour chacun.

Cette année, le thème mondial est « la femme et le diabète ». L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souhaite en effet attirer l’attention sur un accès équitable, pour toutes les femmes, quelles que soient leurs conditions socioéconomiques, à la prévention, au dépistage précoce, au diagnostic, ainsi qu’au traitement et aux soins. En Polynésie, 11% des femmes enceintes sont affectées par le diabète gestationnel (prévalence estimée autour de 4% en France métropolitaine).

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close