Inauguration du CJA de Papeari

La ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, a procédé, jeudi, à l’inauguration du CJA Farepua de Papeari, en présence notamment du vice-président, Nuihau Laurey, du maire de Teva I Uta, ministre du Logement, Tearii Alpha, du ministre du Travail, Tea Frogier, et du vice-recteur Jean-Louis Baglan.

Après la traditionnelle coupure du ruban d’inauguration, les personnalités présentes ont visité les locaux du Centre des jeunes adolescents et le local de la cellule emploi.

Un premier CJA avait été ouvert à Teva I Uta, en 1980, proposant, dans les premières années, des formations à la métallerie, la menuiserie, l’agriculture, la cuisine ou encore la transformation agro-alimentaire. Mais, en 2011, les locaux vétustes et ne garantissant plus convenablement la sécurité des élèves avaient dû être abandonnés, les élèves ayant suivi leur cursus, de 2011 à 2013, au CJA de Paea, puis, de 2013 à 2014, au CJA de Vairao.

2015-02-26 MEE - CJA PAPEARI (47)

La construction du nouveau CJA, à Papeari, a duré cinq mois. Le financement de la structure a été assuré dans le cadre du Contrat de projets pour un montant de 55 millions Fcfp, dont 40 millions Fcfp assurés par le Pays et l’Etat à hauteur de 50% chacun, et 15 millions Fcfp par la commune. Le coût de la construction du local de la cellule emploi, 9,1 millions Fcfp, a, pour sa part, entièrement été pris en charge par l’APIJ, agence publique pour l’immobilier de la Justice.

 Le local de la cellule emploi a pour but d’accueillir les demandeurs d’emploi du futur centre de détention de Papeari, d’être un relai d’information et de proximité avec la population,de renseigner les administrés sur les emplois de la pénitentiaire et ceux liés au fonctionnement du centre, et même,en temps venu, d’être un centre d’examen décentralisé pour les concours de la pénitentiaire.

Pour l’année scolaire en cours, treize élèves sont inscrits au CJA de Papeari, avec notamment des formations en métallerie, menuiserie et agriculture. Les membres du gouvernement, la ministre de l’Education, Nicole Sanquer-Fareata, ainsi que le maire et ministre du Logement Tearii Alpha, se sont félicités de l’existence de cette structure qui permet de former des jeunes de Teva I Uta sans que ceux-ci aient à quitter leur commune de résidence pour cela. 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close