Inauguration du tunnel et du giratoire de Punaauia

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, ainsi qu’une grande partie de son gouvernement, étaient présents aux côtés du Haut-Commissaire de la République, Lionel Beffre, et du maire de la commune de Punaauia Rony Tumahai, mercredi midi, pour l’inauguration officielle du tunnel et du giratoire de la mairie de Punaauia. 

 Dans son discours, le ministre de l’Equipement, Albert Solia, a rappelé que la construction de ce PSGR (passage souterrain à gabarit réduit) avait démarré en décembre 2013, avec un délai initial de vingt-quatre mois, délai qui avait finalement été réduit de six mois, permettant ainsi de limiter la gêne occasionnée par les travaux pour les usagers. Le ministre a également tenu à remercier l’ensemble des acteurs du chantier du tunnel, ainsi que l’ancien président du Pays, Gaston Flosse, pour leur investissement dans ce chantier.

2014-11-12 INAUGURATION TUNNEL PUNAAUIA (45)2014-11-12 INAUGURATION TUNNEL PUNAAUIA (54)

Le montant de l’investissement du PSGR, à l’origine d’environ 1,5 milliard fcfp dont 1,2 par l’Etat, a été complété en fonds propres pour les aménagements complémentaires.

Le ministre de l’Equipement a également expliqué que ce projet avait été lancé afin d’assurer la continuité du flux des véhicules tout en assurant la sécurité des échanges de ce carrefour. En effet, le giratoire initial de la mairie de Punaauia permettait d’assurer les échanges entre la route de ceinture, la mairie de Punaauia, le Lotissement Te Tavake et les accès côté mer. Cependant, il contribuait, en permettant la manœuvre de demi-tour, à perturber la circulation notamment aux heures de pointe.

Le projet a été étudié dans l’optique de limiter au maximum l’impact sur le foncier. Ainsi, l’essentiel du foncier concerné est public (communal ou territorial), aussi bien dans la phase travaux que dans la phase définitive. La problématique de l’assainissement eau pluviale traversant le giratoire a été prise en compte par la mise en œuvre d’un canal de déviation.

L’ouvrage entier, PSGR et giratoire de la mairie de Punaauia compris, est à ce jour terminé et a fait l’objet d’une inauguration aujourd’hui. L’habillage futur de l’intérieur de l’ouvrage par des fresques en carreaux céramiques viendra parfaire cette réalisation. Egalement, en complément de ces travaux et en vue d’améliorer le confort des usagers, le revêtement routier entre le giratoire de la mairie de Punaauia et le giratoire de Taina sera amélioré côté montagne.

Dans le même temps, les travaux de suppression du carrefour de Taina ont débuté mi-juin 2014. Ils doivent se terminer avant la fin de cette année. Le projet a pour but de supprimer le giratoire et de réaliser un carrefour plan, augmentant la capacité routière existante. En effet, le PSGR du giratoire de la mairie étant mis en place, le giratoire de Taina n’est plus indispensable. Ce tronçon routier est bordé de deux giratoires importants (Maeva Beach et mairie) distants d’environ 2 km qui permettent de réaliser les mouvements de demi-tour en gênant le moins possible le trafic routier.

Il a donc été imaginé de supprimer complètement ce giratoire et d’y intégrer des voies d’insertion et de sortie. Les études réalisées préconisaient cet aménagement à défaut d’un second tunnel. Les solutions consistant à augmenter la taille du giratoire ou à mettre en place un carrefour à feux ont été écartées en raison du coût et du foncier disponible. Enfin les flux piétonniers ont fait l’objet d’une attention particulière. Une passerelle piétonne doublée d’un passage piéton avec passage protégé et feux seront mis en place. Les travaux de suppression du giratoire ont d’ores et déjà été réalisés. La construction des trottoirs, îlots et terre-plein central est en cours.

Enfin, le trafic sur la commune de Punaauia étant particulièrement dense, y compris le week-end, et afin de permettre une continuité du profil routier depuis Papeete jusqu’à la Punaruu, des études concernant la création d’une troisième voie côté mer entre l’échangeur de Outumaoro et la marina de Taina sont en cours. Ces travaux viendraient compléter les améliorations récemment apportées, en facilitant les insertions des usagers provenant de Faa’a par la route de ceinture grâce à la mise en œuvre de cette troisième voie, dont la réalisation devrait débuter en 2015.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close