Inés Arrimadas, patronne de l’opposition à l’indépendance en Catalogne

 

Certes, avec 70 sièges sur les 135 que compte le Parlement catalan, les indépendantistes, divisés en plusieurs courants, vont conserver leur majorité au sein de l’institution à l’issue des élections régionales qui se sont tenues ce jeudi.

Ce scrutin avait été programmé après la proclamation d’une « République de Catalogne » par les indépendantistes et la mise sous tutelle de la région par Madrid il y a deux mois.

Or, si les séparatistes l’emportent d’une courte tête, c’est pour une formation « unioniste », c’est-à-dire attachée au maintien de la région dans l’Espagne, que les résultats ont été les plus favorables. Avec 37 sièges, les libéraux de Ciudadanos disposeront en effet du groupe parlementaire le plus conséquent. Et leur cheffe de file présente un profil des plus atypiques, montre Le Figaro. Elle s’appelle Inés Arrimadas.

Une unioniste mariée à un indépendantiste

Âgée de 36 ans, elle a beau être une supportrice revendiquée du F.C. Barcelone, elle est native d’Andalousie et est la petite dernière d’une fratrie de cinq enfants.

Au moment de commencer des études, Inés Arrimadas choisit le droit. Au cours de son parcours estudiantin, elle accomplit un séjour Erasmus à Nice, où elle décroche un diplôme de commerce international. C’est en polyglotte qu’elle entre dans la vie active. Elle maîtrise en effet quatre langues: espagnol, anglais, français et catalan.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close