Intempéries: 12 millions Fcfp supplémentaires pour les communes les plus touchées

Au regard des dégâts considérables constatés en Polynésie française, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, a décidé d’augmenter de 100 000 euros (12 millions de Fcfp) le montant mobilisé au titre du fonds de secours en extrême urgence.

Ce sont ainsi 300 000 euros (environ 36 millions Fcfp) qui sont débloqués pour répondre, le plus rapidement possible, aux besoins de première nécessité de la population touchée par les conséquences des intempéries.

Cette enveloppe sera notamment utilisée pour faciliter l’accès à l’eau potable et assurer l’hébergement d’urgence des personnes sinistrées.

La ministre des Outre-mer a également autorisé l’intervention du fonds de secours ultramarin pour l’indemnisation des dégâts matériels non assurés.

Les dossiers seront à transmettre au haut-commissaire de la République qui instruira les demandes dans les meilleurs délais.

Dans une note complémentaire, le haut-commissariat précise que cette rallonge se justifie par le fait que le taux de consommation de la première enveloppe atteignait 94% à la date du 27 janvier 2017. Aussi, les 12 millions Fcfp supplémentaires vont permettre d’accentuer  l’appui aux communes les plus sinistrées, à savoir: Papeete, Pirae, Mahina, Faa’a notamment).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close