Intempéries en Nouvelle-calédonie : 4 morts, 8 blessés et 4 disparus.

Aux dernières nouvelles les intempéries sur la côte Est on fait de nombreuses victimes : une fillette et sa maman à la tribu de Ouakaya et une fillette à la tribu de Gouareu. Il faut malheureusement ajouter 6 blessés et 5 portés disparus.

22 NOVEMBRE A 11H INTEMPERIES – COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA NC
Lors de la séance du gouvernement du 22 novembre, le président Philipe Germain a fait un point de situation sur les intempéries qui secouent actuellement la Nouvelle-Calédonie.
Un évènement de sécurité civile lié aux fortes précipitations est en cours sur la commune de Houaïlou qui est par ailleurs isolée et donc inaccessible par la route (côte Est et cote Ouest).
Tribu de OUAKAYA : Ce matin, la DSCGR a été informée par le centre de secours de Houaïlou qu’en raison des fortes pluies, un éboulement est survenu, provoquant l’effondrement de deux
habitations. Cinq personnes sont blessées et trois sont portées disparues.
Tribu de GOUAREU : La DSCGR a été informée par ailleurs, qu’un autre éboulement s’est produit, toujours en raison des fortes pluies. Trois habitations se seraient effondrées, une personne est blessée et cinq personnes dont une fillette de 4 ans sont portées disparues.
En raison des coupures du réseau routier à Bourail, Kouaoua et Houaïlou, il est impossible, à cette heure, pour les secours, d’accéder à Houaïlou par la route. En outre, le réseau téléphonique fixe et d’électricité est coupé. Une dizaine de personnes ont trouvé refuge dans la mairie.
A la demande de la commune, le président du gouvernement a pris la direction des opérations de secours et a décidé de mobiliser tous les moyens d’intervention disponibles :
– L’hélicoptère de sécurité civile, avec à son bord deux agents de l’unité d’intervention, est actuellement en transit vers la zone afin de procéder à une opération de reconnaissance et d’évaluation.
– Un deuxième hélicoptère, avec quatre sauveteurs de la sécurité civile à son bord, a décollé de Nouméa pour Houaïlou. Leur capacité à se rendre sur site rapidement est très incertaine cependant en raison des conditions météorologiques défavorables.
– Une équipe d’intervention est également en transit par voie terrestre pour se rendre sur les lieux dès que l’accessibilité aura été rétablie.
Le centre opérationnel du gouvernement est activé en niveau 2 (interservices). Des agents de la DASS, de la DITTT et du Centre opérationnel de la Gendarmerie, de Météo-France et de l’Etatmajor
de la zone de défense du haut-commissariat sont présents pour coordonner l’organisation des secours.
Les perspectives d’amélioration des conditions météo sont défavorables dans les prochaines heures.
Les communes de la côte Est (Houailou, Canala, Thio et Kouaoua) sont désormais placées en vigilance rouge. Face à cette situation, la DSCGR recommande à la population de limiter ses déplacements et d’observer la plus grande prudence. Une amélioration des conditions climatiques pourrait être attendue pour la nuit prochaine.
Le gouvernement, qui suit avec une extrême attention cette situation très préoccupante, souhaite assurer toutes les familles touchées de sa totale solidarité et de son entier soutien. En liaison avec la province Nord, il prendra toutes les décisions nécessaires afin de venir en aide à la commune et aux familles sinistrées.22 22
source gouvernement.
www.ncpresse.nc
Photo de une: NC Première

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close