Inter-quartiers de Mahina: pour une cohésion au sein de nos jeunes

Plus de trois cents jeunes accompagnés de leurs familles se sont réunis sur le Stade de Matavai à Mahina, pour un interquartier, initié par l’Association Jeunesse Tinirauhea de Ahonu en partenariat avec Nicole Sanquer-Fareata, représentante à l’Assemblée.

Ces deux journées sportives ont débuté le samedi 12 octobre à 9 heures pour finir dans la soirée du dimanche 13 octobre. Tous les quartiers de Mahina ont répondu présent à l’appel : La Pointe Vénus, Tuauruu, Fareroi, Hitimahana,Socredo, Ahonu, Tahara’a, Atima. Les équipes hommes et femmes ont pu s’affronter toute la journée de samedi dans trois disciplines : le football, le volleyball et la pétanque. Les quarts de finale, les demi-finales et la finale se sont déroulés le dimanche.

IMG_8915

Ce partenariat entre l’Association et Nicole Sanquer-Fareata avait plusieurs objectifs :

  • Permettre aux jeunes de Mahina de se retrouver pour certains, de se connaître pour d’autres, et surtout de passer un week-end en toute convivialité.

  • Permettre d’aider une association de jeunes à trouver un financement pour leurs différentes activités.

 «C’est une belle réussite, tout s’est passé dans la bonne humeur et la joie. En rendant visite aux familles dans les quartiers, les jeunes m’ont fait part de leur envie de se retrouver, de faire des activités. D’où l’idée d’organiser cet interquartier avec l’Association de Ahonu. Cela me permet de mieux connaitre la population de Mahina tout en renforçant la cohésion sociale entre les quartiers. J’ai été agréablement surprise des performances sportives de ces jeunes qui durant toute la journée de samedi n’ont pas arrêté de jouer, tout en respectant les règles du jeu. C’est une initiative qui demande peu de moyens et qui mérite d’être renouvelée», a notamment déclaré Nicole Sanquer-Fateata.

nicole2

D’autres réactions sont à souligner comme celui de Cindy, la présidente de l’Association Jeunesse Tinirauhea de Ahonu: «Notre stand a très bien marché. L’argent récolté, nous servira à financer les tenues vestimentaires de notre groupe de danse les « Ninja Cool », créé depuis 2011, ainsi que leurs déplacements, qu’ils soient sur Tahiti ou dans les îles. C’est un bon point pour la jeunesse ce genre de manifestation, cela apporte un plus aux jeunes, une activité, pour éviter de rester à ne rien faire et à s’occuper en faisant du sport.»

Ou encore celui de Fanaura Emiliano, 33 ans du Secteur Ahonu, joueur de football et de pétanque: «C’est bien pour les jeunes. Nous à Ahonu, on est allé à Papenoo. C’est à refaire. Ça incite le jeunes à faire du sport plutôt que de rester à la maison à rien faire, et le fait que ce soit gratuit est un plus aussi. A Papenoo ils font deux inter-quartiers par an, un week-end de jeu n’est pas assez. Mais cet évènement a été un bon moyen de réunir les jeunes et leurs aînées dans des activités sportives. Les jeunes ont besoin d’être recadrés et de s’occuper, sinon ils passeront leurs temps sur la route à ne rien faire à part « dealer » et boire. »

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close