Interdiction de baignade au Taaone: les usagers sont prévenus!

 

Par principe de précaution, le maire de Pirae, Edouard Fritch, a pris un arrêté d’interdiction temporaire de la baignade et de toutes activités nautiques dans la baie de Taaone.

Cette mesure fait suite à une concertation entre la commune de Pirae, le CHPf et le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique après confirmation d’une rupture de la canalisation de l’émissaire du Centre Hospitalier de Taaone.

Cette conduite d’un kilomètre de long au total permet de rejeter en profondeur, au niveau de la passe de Taunoa, les eaux usées du centre hospitalier, traitées par une station d’épuration interne à l’établissement. La consommation d’eau du CHPF est estimée à environ 400 m3 d’eau par jour. Un contrôle strict est réalisé en raison d’une règlementation qui impose une qualité qui soit compatible avec un rejet en mer, niveau eau de baignade.

taaone2

Après quelques anomalies sur le débit de rejet des eaux usées de l’Hôpital constatées en fin d’année, une maintenance préventive programmée le 5 janvier dernier a mis en évidence une fuite à environ 180 mètres de la plage avec le démanchement d’un tronçon de 60 à 80 mètres linéaires au niveau du premier tiers de la canalisation.

Bien que le risque d’une quelconque infection reste faible, compte tenu d’un traitement maîtrisé en amont de l’ensemble des rejets, le CHT, le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique et la commune de Pirae, ont décidé d’informer le public des mesures prises pour appliquer un principe de précaution. Cela se traduit notamment par un arrêté du maire dans le cadre de ses pouvoirs de police. Le plan joint à l’arrêté précise une zone de 300 mètres quadrillée à partir de la plage qui s’étend entre l’embouchure de la Fautaua et la pointe Iriti.

Les services communaux ont réceptionné et procédé ce mercredi 13 janvier à la pose des panneaux sur les principaux accès à la plage de Taaone pour informer les usagers du littoral de la mise en œuvre de cet arrêté d’interdiction qui restera effectif jusqu’à ce que la situation soit rétablie et les travaux de réparation de la conduite, actuellement en cours, soient entièrement réalisés. Le délai des travaux est estimé à deux mois.

Sur le plan sanitaire, la police municipale a été chargée par le maire de faire respecter l’arrêté municipal en privilégiant notamment les patrouilles préventives sur les abords du littoral de Taaone. Les services communaux porteront une attention particulière sur le plan environnemental en redoublant de vigilance sur les prochains prélèvements d’analyses de la qualité des eaux de baignade qui seront effectués par le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique.

Communiqué.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close