Intolérance à la violence au collège de Papara

Rien ne va plus au collège de Papara où une grande partie des enseignants a débrayé, ce jeudi matin, pour dénoncer une montée de la violence au sein de l’établissement.

 

Pas plus tard que mardi, une élève de 6ème aurait asséné un coup de coude dans le ventre de sa professeur enceinte. Un acte de trop qui entretient un sentiment de mal-être en milieu scolaire.

« On veut des décisions fermes… », réclament aujourd’hui les enseignants à l’adresse du proviseur jugé trop conciliant à leurs goûts.

Pour sa défense, Pascal Delesmont, dit comprendre l’exaspération de ses collègues mais il entend préalablement réunir tous les éléments d’informations de l’agression commise avant de prendre la bonne décision. Tout en respectant le droit!

Le ministère a pour sa part dépêché sur place un médiateur de la DGEE afin de renouer le dialogue.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close