Iran: une jeune femme arrêtée car elle danse sans foulard dans des vidéos

 

Certains acquièrent la gloire en postant des contenus artistiques sur les réseaux sociaux. D’autres doivent en répondre devant la justice.

C’est le cas de Maedeh Hojabri, jeune iranienne, arrêtée par la police de son pays pour avoir publié des vidéos d’elle-même en train de danser seule sur Instagram, dans l’intimité de son logement. Depuis, la mobilisation en soutien à la jeune femme s’organise sur les réseaux sociaux.

Présentée comme une gymnaste de 18 ans par Associated Press, Maedeh Hojabri ne serait que l’une des danseurs arrêtés au cours de ces dernières semaines. Le site News.com rapporte qu’ils ont depuis été libérés sous caution. Sur ses vidéos, disponibles sur un compte Instagram à son nom, qui comptabilise près de 60.000 abonnés, la jeune femme dansait en alternant entre rythmes orientaux et musiques pop occidentales.

Selon la BBC, les lois iraniennes sont très strictes concernant les vêtements féminins, et danser avec des membres du sexe opposé en public est interdit. De plus, dans ses vidéos, Maedeh Hojabri ne portait pas le hijab, obligatoire depuis la révolution islamique de 1979.

Mea Culpa télévisuel

Selon le Guardian, la jeune fille est apparue à la télévision d’État pour y présenter ses excuses. Des confessions qualifiées de forcées par des militants. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent une jeune femme au visage flouté, que certains…

Lire la suite sur BFMTV.com

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close