Jamais deux sans trois…défaites contre les Blacks

Après deux premières lourdes défaites, le XV de France de rugby s’est de nouveau incliné face à la Nouvelle-Zélande ce lundi à Dunedin (14-49). Les Français repartent ainsi bredouilles de leur tournée océanienne de juin.  

127 points et 19 essais encaissés: le bilan comptable de ce voyage chez les All Blacks est lourd pour les Bleus et souligne l’écart de niveau réel avec les doubles champions du monde en titre à quinze mois de la Coupe du monde 2019 au Japon.

Fin de match difficile

A quinze contre quinze, face à des All Blacks qui avaient effectué six changements dans leur XV de départ et étaient privés de leur ouvreur Beauden Barrett, les motifs d’espoir étaient bien présents. Au final, les tricolores n’auront fait illusion qu’une mi-temps, pris de vitesse par les néo-zélandais.

Ils étaient alors menés seulement 21 à 14, avant d’encaisser 28 points et quatre essais, dont un triplé de Rieko Ioane, sans en rendre un seul, coupables de grosses carences défensives, individuelles et collectives.

Le parallèle avec le premier test est évident, mais les Bleus ont bien plus montré offensivement samedi qu’à Auckland, où ils n’avaient marqué qu’un essai, qui plus est opportuniste (Rémy Grosso). Ils en ont cette fois inscrit deux, à l’issue de mouvements léchés à plusieurs temps de jeu avec des passes dans le bon tempo. Une amélioration qui ne cache cependant pas le lourd travail qui reste aux hommes de Jacques Brunel à quelques mois du Mondial 2019.

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close