Journée culturelle à l’occasion des Festivités du Nouvel An chinois

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a assisté, dimanche, avec plusieurs membres de son gouvernement, à la Journée culturelle organisée dans les jardins du temple Kanti, à Mamao, dans le cadre des Festivités du Nouvel An chinois.

Dans son allocution, le président a rappelé le chemin parcouru au cours de l’année 2015, les grands projets de Tahiti Mahana Beach et de Hao repris, en les replaçant sur des bases saines, la prolongation de la pause fiscale, l’élaboration d’un véritable plan de développement touristique, la relance du dispositif Kai Hotu Rau de commercialisation des produits agricoles, la réforme du secteur de la perliculture ou encore la relance de la politique de construction de logements sociaux.

« Votre gouvernement travaille, et même travaille beaucoup », a indiqué le président, en citant également la réforme importante en matière de transports interinsulaires, un nouveau plan de développement sanitaire, le renforcement de la politique de l’éducation, la réforme de la protection sociale généralisée ainsi qu’un plan volontariste de transition énergétique. « Je veux rassembler les Polynésiens pour qu’ensemble nous redressions notre pays », a souligné le président. 

S’adressant aux personnes réunies au temple Kanti, il a ajouté : « Notre pays a tous les atouts pour réussir. Votre communauté est l’un de ces atouts. Nous sommes fiers de célébrer cette année le 150ème anniversaire de l’arrivée des premiers chinois. Votre histoire, c’est celle de la Polynésie moderne. Notre pluriethnicité harmonieuse est un atout pour notre pays ». Et le président de conclure sur ce sujet : « Votre présence et votre intégration dans notre société polynésienne seront sûrement un atout formidable pour appeler à nous les futurs investisseurs du grand continent chinois. Merci pour toute votre contribution au développement social et économique de notre belle Polynésie ».

A l’occasion de cette Journée culturelle, le président a également élevé Germaine Chung au rang de chevalier dans l’Ordre de Tahiti Nui. Germaine Chung, institutrice désormais retraitée, est depuis plusieurs années très impliquée dans la préservation et la promotion de la culture chinoise, notamment pour l’organisation de festivités culturelles chinoises ainsi que pour l’entretien du temple de Kanti.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close