« Journée technique » pour les gérants de pensions de famille

 

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau était invitée, mardi matin, à l’ouverture de la journée technique de l’association des Hôtels de famille de Tahiti & ses îles (AHFTI) qui s’est déroulée à l’Assemblée de la Polynésie française.

Cette journée rassemble les gérants des hôtels et pensions de familles, membres de l’association, en amont du salon du tourisme qui ouvre ses portes le vendredi 9 février. Elle permet aux professionnels de faire le point sur les réalisations et les projets de l’association et à l’ensemble des membres présents de se retrouver pour échanger sur les évolutions de leur secteur d’activité.

Cette rencontre a été l’occasion pour la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, de présenter le bilan des actions du Pays en faveur de la petite hôtellerie familiale et notamment de la mise en place du programme d’accompagnement personnalisé des pensions déployé en 2017 et 2018. Ces formations visent à améliorer l’attractivité de cette catégorie d’hébergement, de continuer à structurer le secteur des pensions de famille et de capitaliser sur une activité à fort potentiel de développement. Il permet aussi aux établissements situés dans les archipels les plus éloignés de rompre avec leur isolement et à être mieux armés pour relever les défis à venir.

Nicole Bouteau a également évoqué les perspectives pour 2018. Ce début d’année verra l’examen par l’Assemblée de la Polynésie française du projet de loi du Pays relatif à l’hébergement touristique et de la réforme en matière de transport touristique qui instaure une licence de transport touristique multi-activité en faveur des îles éloignées. Il s’agit de textes très attendus. Ces nouveaux dispositifs viennent s’adapter au contexte particulier des archipels, et permettent de répondre aux évolutions de l’industrie touristique mais également de simplifier et d’alléger les procédures administratives.

2018 verra également le déploiement par Tahiti Tourisme d’une campagne de communication spécifique à l’hôtellerie familiale, sur les marchés anglo-saxons qui connaissent moins cette offre d’hébergement particulier à la Polynésie. Le Groupement promeut également la filière au travers de sa nouvelle plateforme web déclinée sur seize sites traduits en neuf langues.

Cet accompagnement et cette synergie déployée avec les professionnels permet de préparer la destination « Tahiti et ses îles » à l’accroissement de l’offre dans le domaine de la desserte aérienne.

 La ministre a enfin salué le travail réalisé par l’association qui aide à la structuration et à la professionnalisation des pensions de famille.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close