L214 dénonce l’élevage des poules en cage

 

L214 souhaite une nouvelle fois éveiller les consciences. L’association a publié lundi une vidéo, tournée début avril 2018, pour montrer les conditions d’élevage des poules pondeuses.

L’exploitation filmée, située dans la Somme, fournit la société Matines, le premier producteur d’oeufs français.

Dans un entrepôt de l’exploitation, où vivent 460.000 poules pondeuses, on peut voir les volailles entassées dans des cages, dans « un espace équivalent à une feuille A4 » simplifie L214. La plupart des bêtes sont en piteux état : déplumées, piétinant des excréments ou même leurs propres congénères, agonisants dans un coin de la cage. Des cadavres jonchent aussi le sol par endroit.

« La vidéo a été tournée en cycle de fin de ponte, ce qui explique le déplumage » se défend la société Matines interrogée par France Bleu. La marque assure poursuivre sa transition vers l’élevage alternatif, visant à terme la suppression totale des élevages en cage. Des efforts insuffisants pour L214 qui, après avoir déjà épinglé Matines dans le passé, veut cette fois frapper un grand coup.

A partir du 22 mai, les députés vont examiner un projet de loi sur l’alimentation, dans lequel il est notamment prévu d’interdire l’élevage des poules en cage. L’association espère ainsi sensibiliser les députés en leur mettant « sous les yeux la réalité de ce que vivent 33 millions de poules en France ».

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close