La castration chimique pour les prédateurs sexuels – Tahitinews

La castration chimique pour les prédateurs sexuels

 

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez s’est prononcé pour la « castration chimique » des « prédateurs sexuels », après le meurtre d’une adolescente de 13 ans par un homme inscrit au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS).

David Ramault, 45 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire dans la nuit de lundi à mardi pour la séquestration, le viol et le meurtre, mercredi à Wambrechies près de Lille, d’Angélique, 13 ans. Il avait été condamné en 1996 pour « viol avec arme sur mineure de moins de 15 ans », « attentats à la pudeur aggravés » et « vol avec violence » et inscrit au FIJAIS.

Wauquiez touché par « le caractère tragique de l’histoire d’Angélique » 

« Nous avons tous été touchés par le caractère tragique de l’histoire d’Angélique. J’ai aussi un sentiment de colère et d’incompréhension : comment se fait-il que cet homme déjà condamné pour viol ait pu être remis en liberté sans surveillance ? », a déclaré Laurent Wauquiez dans un entretien accordé à 20 Minutes.

« Malheureusement ce fait divers n’est pas isolé. Les chiffres sont terrifiants : chaque année 62.000 femmes sont violées en France, une femme de moins de 35 ans sur vingt est agressée sexuellement chaque année et un violeur sur vingt récidive. On ne peut pas rester les bras croisés face à ces réalités », a poursuivi Laurent Wauquiez.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close