La CCISM, partenaire du développement touristique

 

Rencontre, jeudi après-midi, entre la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et le président de la Chambre de de commerce (CCISM) Stéphane Chin-Loy, permettant de faire le point sur différents dossiers communs.

Les questions autour de l’implication et de la représentation de la société civile et du monde économique dans les instances de gouvernance et de pilotage du tourisme ont été évoquées. Nicole Bouteau a ainsi pu rappeler sa volonté de pouvoir associer étroitement les acteurs économiques à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques du secteur. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’ils sont conviés à participer aux travaux tant au sein du conseil d’administration de Tahiti Tourisme, qu’au sein de l’Observatoire du Tourisme, et dans plusieurs comités de pilotages techniques ou sectoriels, tel celui dédié à la Stratégie de développement de la croisière qui a été initié le mois dernier.

La CCISM, qui accompagne les acteurs pour leurs démarches administratives et commerciales, pour la formation initiale et continue, mais également pour la prospection de nouveaux marchés et l’export, souhaite conforter sa place de partenaire du gouvernement, dans le cadre de la Stratégie de développement du Tourisme 2015-2020. Toujours vigilante sur les nouveaux métiers, les nouvelles tendances, la CCISM souhaite également mener un travail de fond sur l’ouverture de la Polynésie française à une palette de prestations et d’offres réceptives à vocation touristique plus large, et convier ses adhérents et partenaires à se mobiliser pour imaginer des solutions réalistes et concrètes.

En termes de structuration sectorielle, la présence d’antennes de la CCISM dans les archipels (aux Marquises et aux îles Sous-le-Vent) est un relais précieux, aux côtés des circonscriptions administratives, pour permettre le déploiement des politiques publiques, des actions de terrain et des programmes de formations aux nouveaux métiers du tourisme. Les synergies qui s’exercent également au travers de Papeete Centre Ville et de Uturoa Centre Ville, et qui participent activement aux accueils des navires de croisière, sont exemplaires et permettent de mobiliser des acteurs économiques au-delà des seuls acteurs touristiques.

La ministre a évoqué enfin le potentiel de convergences entre la promotion touristique et les actions commerciales des exportateurs polynésiens sur les différents marchés. Elle souhaite, pour les prochaines années, parvenir à multiplier ce type d’actions, et travailler sur le déclenchement de ventes de séjours à l’occasion de futures missions export à l’international.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close