La chirurgie de l’obésité explose

Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales souligne le manque de contrôle de la chirurgie bariatrique et des indications non conformes qui se multiplient.

Après l’Académie de médecine en février, c’est au tour de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) de se pencher sur la chirurgie bariatrique. Le constat est le même : la chirurgie de l’obésité explose, le nombre d’interventions ayant été multiplié par trois en dix ans, pour s’établir à plus de 50 000 par an. Et cela se fait n’importe comment, avec des indications pas toujours pertinentes et surtout un suivi qui laisse souvent à désirer. «Du fait de son développement épidémique et de ses conséquences sur le système de santé, l’obésité constitue à ce jour une problématique de santé publique qu’il est impératif de mieux prendre en compte», avertit le rapport de l’Igas.

Une chirurgie pas banale

Reprenons. Comme certains ont l’habitude de l’oublier, la chirurgie bariatrique n’a rien d’anodin ; elle est certes devenue efficace mais elle reste lourde, avec des risques liés non seulement à l’acte opératoire, mais aussi à ses conséquences psychologiques et aux changements non maîtrisés de la fonction digestive des personnes opérées.

Destinée à répondre aux obésités sévères, elle s’inscrit comme dernier recours «en cas d’échec du traitement médical, quand l’état de santé de la personne souffrant d’obésité sévère ou morbide le nécessite», selon les recommandations officielles. Reste une limite. Et elle est de taille. Comme le rappelle l’Igas, on ne connaît pas à ce jour les effets à long et à très long terme de ces modifications anatomiques. Bref, il y a donc une kyrielle de raisons qui pousseraient à ce que ne soient opérées que les personnes qui en ont vraiment besoin.

En France, l’essor très important de cette pratique s’explique en partie par l’augmentation de la demande, avec une épidémie d’obésité qui toucherait plus de 7 millions de personnes, mais aussi par une très (…)

Lire la suite sur Liberation.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close