La conjoncture économique calédonienne au 3ème trimestre 2014 reste globalement maussade

L’IEOM Nouméa a publié sa note n°144 « Tendances conjoncturelles au 3ème trimestre 2014 ». Cette note trimestrielle de quatre pages analyse les principaux indicateurs économiques et monétaires du territoire (prix, marché de l’emploi, consommation, investissement, crédits à l’économie, commerce extérieur, mines et métallurgie, BTP, tourisme) et rapporte aussi les résultats détaillés par secteur d’activité de l’enquête de conjoncture menée auprès d’un échantillon représentatif d’entreprises. 

L’indicateur du climat des affaires poursuit pourtant son redressement

La conjoncture économique calédonienne au 3ème trimestre 2014 reste globalement maussade
  • L’ICA progresse pour le quatrième trimestre consécutif (+1,7 point), mais reste cependant toujours en deçà de sa moyenne de longue période (-11,5 points).

Cette progression de l’ICA repose principalement sur une meilleure appréciation des professionnels sur leur activité, leurs effectifs et leur trésorerie au cours du trimestre écoulé. Leurs anticipations pour le trimestre à venir sont également plus favorables, notamment celles concernant l’activité et les prévisions d’investissement à un an. Les professionnels anticipent en revanche une dégradation des délais de paiement et de la trésorerie.

  • Malgré cette progression de l’ICA, la conjoncture économique calédonienne reste globalement maussade.

La consommation des ménages peine à repartir durablement à la hausse. Le marché du travail s’est encore dégradé, avec une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’emploi et une diminution des offres d’emploi déposées.
Pour autant, l’investissement continue à se raffermir pour les entreprises comme pour les ménages. Le déficit commercial s’est creusé sur le trimestre écoulé, la hausse des importations n’étant pas compensée par celle des exportations.

  • Sur le plan sectoriel, les évolutions sont contrastées.

Dans le secteur primaire, le courant d’affaires se dégrade. L’activité du secteur minier est jugée mitigée, tandis que la production métallurgique repart à la hausse. Le regain d’activité dans le secteur du BTP se confirme avec notamment une reprise des appels d’offre. Enfin, l’activité dans le secteur du tourisme s’inscrit en recul, malgré une progression du nombre de touristes de séjour sur le trimestre écoulé.

cp_ieom___conjoncture_et_infos_financieres___18_decembre_2014.pdf cp_ieom_-_conjoncture_et_infos_financieres_-_18_decembre_2014.pdf  (347.72 Ko)

FLG/IEOM
Source: www.ncpresse.nc
Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close