La CPS, les salariés et le nucléaire en question

Le haut-commissaire de la République, René Bidal, s’est entretenu, avec Yves Laugrost, président du Conseil d’administration du régime général des salariés de la Caisse de Prévoyance Sociale de la Polynésie.

Le syndicaliste, membre de la confédération A Tia I Mua, était accompagné de Ronald Terorotua, secrétaire au sein du bureau du conseil d’administration, Régis Chang, directeur de la CPS et Michel Ruiz, agent comptable de la Caisse.

La question du nucléaire était au cœur de cet entretien qui s’est déroulé dans un esprit de dialogue et d’ouverture.

Rappelons, en effet, que parmi les points qui font débat figure la prise en charge par l’Etat français des malades du cancer ayant un lien avec les expérimentations nucléaires françaises du Pacifique pour un coût estimé jusqu’ici à plusieurs dizaines de milliards de francs pacifique.

A partir du communiqué HC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close