La crise est derrière les concessionnaires automobiles

Le vice-président, Teva Rohfristch, a reçu, mercredi après-midi, le Syndicat Professionnel des Concessionnaires Automobiles.

Cet entretien a permis de faire le point sur les mesures de relance instaurées par le gouvernement en faveur du secteur de l’automobile, et plus particulièrement de la « prime véhicules propres », reconduite depuis le 1er mars 2018. A ce titre, les professionnels ont salué l’action et l’accompagnement du gouvernement qui leur a permis de sortir d’une situation de crise forte en l’espace de quelques mois.

Dans le cadre de son plan de relance économique, le gouvernement a en effet mis en place, en juillet 2016, une aide financière pour l’achat d’un véhicule neuf en contrepartie de la sortie définitive du parc automobile d’un véhicule âgé de plus de sept ans.

En terme d’impact économique, ce dispositif incitatif a redynamisé le secteur avec plus de cinq cents véhicules neufs acquis rien que sur un trimestre en 2018 (2 000 depuis son lancement en 2016). Cette mesure économique a également généré la création d’une centaine d’emplois et a favorisé fortement des investissements structurants dans le secteur. Enfin, cette dynamique a également bénéficié aux prestataires et autres fournisseurs du marché automobile qui ont enregistré une croissance significative de leur activité.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close