La députée Sanquer attentive aux moyens accordés pour la prochaine rentrée scolaire

Actuellement à Paris dans le cadre de ses activités de parlementaire, Nicole Sanquer a interrogé la ministre de l’Education nationale sur les arbitrages qui seront donnés sur les moyens humains et financiers pour la prochaine rentrée scolaire en Polynésie française.

J’ai souhaité sensibiliser le Ministre de l’Éducation sur l’école en Polynésie française afin que ce territoire, situé dans le Pacifique à plus de 20 000km de la Métropole, ne soit pas soumis aux ratios et à la logique comptable des décisions qui seront prises mais qu’il faudrait tenir compte des spécificités locales du Pays.

Le Ministre a souligné que l’Education Nationale doit avoir une attention particulière aux spécificités des Outre-mer.

Ainsi, il n’a pas manqué de saluer le potentiel de l’école en Polynésie française et la dynamique partenariale qu’elle a engagé avec l’Etat pour permettre la réduction des inégalités et la réussite scolaire.

Il a également tenu à nous rassurer sur les arbitrages pris à l’issue des différentes rencontres du dialogue de gestion entre le Ministère de l’éducation et le Gouvernement polynésien.

Aussi, il a confirmé que la Dotation Global de Fonctionnement (DGF) portant sur l’ensemble des moyens de fonctionnement du second degré sera préservée à hauteur de 11 800 000 euros, cela comprend en premier lieu les fonds sociaux, les emplois d’assistants d’éducation et également les bourses qui concernent 55% des élèves polynésiens.

Par ailleurs, le Ministre a indiqué que la Dotation globale d’investissement immobilière est fixée à 2 500 000 euros par an (en AE et CP) et ce, jusqu’à la fin de la législature, « il y a donc une garantie sur 5 ans qui est très importante pour avoir une prévision dans les constructions ».

Le Gouvernement est conscient de la baisse démographique qui existe en Polynésie française, c’est la raison pour laquelle, il a décidé de préserver les plafonds d’emplois, de façon à avoir, grâce aux marges de manœuvres dégagées, une politique qualitative pour accompagner la Polynésie française dans l’amélioration de son système éducatif.

(extrait des réseaux sociaux)

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close