La « E’a Attitude » fait de nombreux adeptes

A l’initiative du ministère et de la direction de la santé, plusieurs centaines de personnes ont pris part samedi, au parc Paofai sur le front de mer, à l’opération « E’a Attitude » destinée à promouvoir l’activité physique auprès des petits et des grands.

 

« On est foutu, on mange trop! » fredonnait Alain Souchon il a quelques années déjà. La société polynésienne en sait quelque chose si l’on en juge par l’état sanitaire préoccupant d’une grande partie de la population en proie à l’obésité, au diabète, à la goutte et autres maladies cardiovasculaires.

IMG_2914

IMG_2916Pour faire face aux nouveaux fléaux de la consommation moderne, les pouvoirs publics doivent multiplier les actions de prévention au nom du sacro-saint principe selon lequel: « Mieux vaut prévenir que guérir ». Et les finances du CHPf (Centre hospitalier de la Polynésie française) comme de la CPS (Caisse de prévoyance sociale) ne s’en porteront que mieux…

IMG_2919

C’est dans ce contexte que les pouvoirs publics ont imaginé une journée récréative à l’attention des petits et des grands, tous unis autour d’un même message: pour être en bonne santé, modifie tes comportements en général et alimentaires en particulier. Bref, c’est une simple question d’attitude.

Mais il s’agit là d’un travail de long haleine, qui nécessite l’adhésion de tous. Raison pour laquelle cette opération a été mise sur pied avec le soutien de nombreux partenaires au premier rang desquels l’association Tahiti Expert Evens. A noter également le concours d’associations de quartiers dans quatre communes (Paea, Faa’a, Papeete et Pirae) grâce auxquelles 300 enfants ont pu être sensibilisés sur place au thème du jour.

IMG_2917Les participants à l’opération « E’a Attitude » avaient le choix entre des activités ludiques animées par des bénévoles et des rencontres sportives, le tout placé sur la thématique de la santé. Les mamans ont particulièrement donné l’exemple en allant transpirer à grosses gouttes lors de cours de danses, body-combat et zumba.

Sur une autre aire de jeu, les parties amicales de basket ball et de beach soccer ont également rencontré un franc succés. Et pour ceux enfin qui ne voulaient pas mouiller le maillot, des stands d’information se tenaient à leur disposition sous l’égide de divers organismes publics tels que le Fare Tama Hau ou encore le centre d’alcoologie et de toxicomanie.

Cette première opération du genre a été une totale réussite et elle mérite d’être renouvelée pour le plus grand bien de tous.

IMG_2928

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close