La fermeture d’une classe à l’école Ui Tama ne passe pas!

Dans cette lettre ouverte, le président de l’APE de l’Ecole Ui Tama à Papeete s’insurge contre la décision de fermeture d’une classe de l’établissement.

Je suis Pierre Tetohu, président de l’Association de Parents d’Elèves de l’école Ui Tama. Je vous écris depuis Paris où je suis actuellement en déplacement professionnel…

On vient de m’informer en urgence par appel téléphonique de la fermeture inopinée d’une de nos classes.

Je ne sais pas qui a eu cette « ingénieuse idée » de prendre en victime les enfants de notre école!?!?? Comme je l’ai stipulé dans l’intitulé de mon mail, nos enfants subissent les conséquences des décisions cavalières de la technocratie!

Sachez Madame (ndlr: le courrier est adressé à une certaine Corinne Grasset dont  la fonction  n’est pas précisée), que tout mon bureau et moi-même, nous nous opposons Fermement à cette décision de fermeture d’une de nos classes! Je répète, je ne laisserai pas nos enfants subir des décisions de certains « illuminés » assis derrière un écran d’ordinateur et d’un seul clic à mettre l’organisation et le fonctionnement d’une école sans dessus dessous pour ne pas dire «foutre le brodel » et ne parlons pas du choc psychologique et émotionnel que nos enfants auront à subir!

Est-ce une « normalité » de vos services ou du Ministère de fermer une classe en début d’année scolaire et ce, après que les enfants aient pris leurs marques, se sont habitués à leur enseignant , à leurs Taties et tout cela à une semaine de la fin d’un premier cycle???

Ne pensez-vous pas qu’il aurait été plus judicieux et plus honnête envers nos enfants d’abord, les parents  d’élèves et le corps enseignant de notre école de faire fermer cette classe avant la rentrée scolaire en nous informant au préalable!
Qu’en pensez-vous?
Vos décisions sont dénuées de bon sens!
Je répète à qui de droit: vos décisions sont dénuées de bons sens!
Nous ne sommes pas dans un pays sous régime totalitaire à ce que je sache!
Nous représentons la société civile et donc le contribuable qui paye des fonctionnaires pour prendre des décisions qui soient mûrement réfléchies dans des délais respectables aux yeux de tous à commencer par nos enfants!

En conséquence, sachez Madame que nous ferons tout en notre pouvoir pour faire un tapage médiatique à travers tous les canaux d’informations et réseaux sociaux…afin que vous reconsidériez votre décision de fermeture d’une de nos classes.

Bien cordialement.

Tera mai te aroha,

Pierre TETOHU
Président de l’APE de l’Ecole Ui TAMA
(Photo d’archives)

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “La fermeture d’une classe à l’école Ui Tama ne passe pas!

  • 11 septembre 2018 à 9 h 12 min
    Permalink

    Pour votre info, Mme Corinne Grasset est la nouvelle inspectrice de la circonscription de Papeete-Pirae.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close