La fréquence des catastrophes climatiques augmente, dit l’Onu

GENEVE (Reuters) – De nouvelles catastrophes climatiques, comme les inondations et les vagues de chaleur extrêmes, surviennent presque chaque jour depuis une dizaine d’années, soit près de deux fois plus qu’il y a 20 ans, et l’Asie est la partie du monde la plus touchée, conclut une agence des Nations unies dans un rapport rendu public lundi.

Si les auteurs du rapport ne sont pas en mesure d’imputer de manière générale cette augmentation aux dérèglements climatiques en cours, ils affirment que la tendance à l’augmentation risque de se poursuivre, avec une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes.

Depuis 1995, date de la COP1, la première conférence internationale sur les changements climatiques, les catastrophes climatiques ont fait 606.000 morts, mais aussi 4,1 milliards de blessés, sans-abri et autres sinistrés, et elles ont représenté 90% de l’ensemble des catastrophes, lit-on dans le rapport, compilé par le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR) et par le Centre de recherche sur l’épidémiologie des catastrophes (CRED), dont le siège est en Belgique.

Si les phénomènes géophysiques comme les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et les tsunamis font souvent la « une » des journaux, ils ne représentent que 10% des catastrophes.

L’une des années les plus désastreuses a été 2002, quand la sécheresse a touché 200 millions d’habitants en Inde et une tempête de sable en Chine a affecté 100 millions de personnes. La catastrophe climatique la plus meurtrière de ces dernières années a été le cyclone Nargis, qui a fait 138.000 morts en 2008 en Birmanie.

Le rapport, intitulé « Le coût humain des catastrophes climatiques », conclut qu’il y a eu chaque année en moyenne 335 catastrophes climatiques entre 2005 et août dernier, soit une augmentation de 14% par rapport à la période 1995-2004, et près de deux fois plus que durant la décennie 1985-94.

Quant à la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, elle a battu chaque année de nouveaux records au cours des 30 dernières années.

Selon l’UNISDR, les catastrophes naturelles, de tous types, causent pour 250 à 300 milliards de dollars (235 à 283 milliards d’euros) de pertes chaque année dans le monde.

Les pays touchés par le plus grand nombre de catastrophes climatiques au cours des dix dernières années ont été les Etats-Unis (472), la Chine (441), l’Inde (288), les Philippines (274) et l’Indonésie (163).

(Tom Miles; Eric Faye pour le service français)

La fréquence des catastrophes climatiques augmente, dit l’Onu
Source: Yahoo Sciences

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close