La grève est levée à l’Huilerie de Tahiti

Le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, la direction de l’Huilerie de Tahiti et les représentants du personnel, sont parvenus à un accord sur les revendications des grévistes ce jeudi en fin d’après-midi.

La grève qui a commencé le 2 avril est donc levée à compter de ce jour.

Un soulagement pour les coprahculteurs des archipels éloignés et les nombreux professionnels (éleveurs, industries du monoï) qui sont étroitement associés au fonctionnement de la filière.

Après plusieurs semaines de stockage dans les hangars de Motu-Uta, la direction de l’usine s’était résignée à interrompre les livraisons de sacs de coco, faute de place suffisante.

Naturellement, sur les quatorze points de revendication portés par les grévistes et la CSTP-FO, nous ne saurons rien sur l’issue des négociations. Sinon, comme le veut la formule consacrée, qu’un accord « gagnant-gagnant » a été trouvé. Seul l’avenir nous le dira…

Télécharger l'article en PDF

37 pensées sur “La grève est levée à l’Huilerie de Tahiti

  • 15 mai 2015 à 5 h 45 min
    Permalink

    ils font grève pendant la crise ,en attendant les paumotus ils ont rien à manger ,quelle honte ! on appelle cela de l’égoïsme , bref ..;

    Répondre
    • 15 mai 2015 à 6 h 07 min
      Permalink

      Je suis d’accord sur le fait que cela met en otage une parti de la population. Ils savent très bien les conséquences que cela inflige, serte. Mais parfois pour se faire écouter, on n’est obligé de passer par cette case de force malheureusement au détriment de certaine population austère.

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 6 h 25 min
      Permalink

      Je ne connais pas tous les 14 points stipulés par les grévistes

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 6 h 44 min
      Permalink

      Mais je connais les points de désaccord qui a mené à cette grève

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 6 h 49 min
      Permalink

      Je suis d’accord avec toi ils sont égoïste c’est de l’égoïste ce qu’ils font aux île quel galère pour ma famille au Tuamotu

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 7 h 59 min
      Permalink

      Daccord oci dja le coprah est un travail dificile dnc sava aler koi il ete tant

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 15 h 47 min
      Permalink

      C très dur le coprah alors qd les gens entendent qu on prendra pas leur coprah et bin sa démoralise carément parceque c leur seul ressource pour vivre et bin il était temps que cette grève finisse ouffff merci pr les îles

      Répondre
    • 15 mai 2015 à 15 h 55 min
      Permalink

      Mais il n ont pas eu les 14 revendications. …. affamés des petits producteurs pour une histoire de caméra vidéo. . .. ils ne faut pas avoir grand chose dans la tête. .. mais beaucoup plus a caché

      Répondre
  • 15 mai 2015 à 7 h 00 min
    Permalink

    Grève e te ha ! Y plein qui cherchent du boulot les gars, alors ye ha ma’au i a o to’u!
    D acc avec Bruno Gremy,pendant vos conneries ,pendant que vous faite chier le mondes, y en a
    Qui mange rien.alors que vous grévistes et sindicat et otres,vous toucher votre méga salaire, hein, hein, connard va!……..

    Répondre
  • 15 mai 2015 à 7 h 12 min
    Permalink

    je veux remercier d’abord président fricth d’avoir augmenter son salaire et les syndicats d’avoir permis à nous les travailleurs de faire grève afin de revendiquer l’augmentation de notre salaire avec le changement des jours de grève en congés … Merci président fricth et mr gallenon

    Répondre
  • 15 mai 2015 à 9 h 41 min
    Permalink

    . Un grand maururu a notre pretiteni Gaston Flosse, sa femme ainsi que ses proches collaborateurs Tuihani, leboucher michel et bien d’autres
    Tous ont temoigne de leur affection pour l’eveque Pascal du deuil de sa maman.

    Aucun membre politic du gouvernement, ni oscar, ni Teva ont ete present aux obseques.
    Faitoito Pascal notre eveque catholique.
    Et grand merci au pere Abraham qui a celebre la messe jusqu’a la fin.

    Merci Gaston Flosse bien que tu ne soi plus au pouvoir.
    Respect…….

    Répondre
  • 15 mai 2015 à 15 h 52 min
    Permalink

    Maintenant qu’ils ont bien affamés les petits producteurs. … mais eux ils auront leurs salaires

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close