La justice confirme le redressement fiscal de Mediapart

Le site Mediapart s’était appliqué à ses débuts un taux de TVA réduit (2,1% contre 19,6% puis 20%), réservé à la presse papier jusqu’en 2014, et son redressement de 3,3 millions d’euros a été confirmé par cet arrêt rendu le 22 mai par le tribunal administratif de Paris.

Cependant, Mediapart s’est auto-appliqué ce taux réduit « en toute transparence avec l’administration fiscale », et « l’intention d’éluder l’impôt », « n’est pas établie », a ajouté le juge administratif. « L’absence de bonne foi du contribuable » ne pouvant être prouvée, Mediapart a donc été déchargé d’une majoration de 40% de son redressement fiscal.

L’État, qui peut faire appel, a été condamné à verser 1.000 euros à la société éditrice de Mediapart au titre des frais de justice.

Selon le tribunal, le fisc aurait dû « remettre en cause les déclarations de TVA » dès 2008, et ne pas laisser traîner la situation jusqu’au contrôle fiscal de 2013, à l’origine du redressement. Mediapart (140.000 abonnés début 2018 pour un chiffre d’affaires de 13,7 M EUR en 2017) a indiqué avoir déjà réglé en 2015 et 2016 le différentiel de TVA, faisant notamment appel à ses lecteurs pour le soutenir. La somme équivalant à la pénalité, elle, avait seulement été provisionnée et reste dans les caisses du journal.

« Des fraudeurs fiscaux que nous ne sommes évidemment pas »

« L’État n’était pas en droit de nous sanctionner en nous traitant comme des fraudeurs fiscaux que nous ne sommes évidemment pas », a lancé lundi sur son site le directeur de Mediapart, Edwy Plenel. Le journaliste dénonce dans ce texte une « attitude vengeresse » de la part de l’État, « mêlant déni de justice et abus de pouvoir », quelques mois après l’affaire Cahuzac, où le ministre du Budget avait démissionné suite aux révélations du journal.

Source: Yahoo Actualités

 

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close