La justice s’intéresse aux marchés passés par TNAD de 2013 à 2015

Le ministre de l’Equipement, Albert Solia, semble parfaitement serein après les perquisitions menées ce matin portant sur les marchés d’assistance passés par TNAD de 2013 à 2015.

Le site de Radio 1 a fait part ce matin, dès 8h, de deux perquisitions diligentées par le Procureur de la République, à la fois dans les bureaux du ministère de l’Equipement et l’Epic TNAD, «  enquête préliminaire ouverte pour ‘favoritisme’ dans l’attribution de marchés publics concernant ‘notamment’ le projet « Tahiti Mahana Beach ».

Le ministre confirme en effet qu’à 8h, le Procureur s’est présenté, accompagné de ses agents enquêteurs, à son bureau, afin de réaliser une perquisition quant aux marchés d’assistance passés par l’Epic TNAD, de 2013 à 2015.

Cette perquisition porte sur les conditions initiales de passation et d’attribution des missions des experts qui assistent l’établissement TNAD dans le cadre du projet Tahiti Mahana Beach.

Le ministre a tout naturellement autorisé le Procureur et ses équipes à prendre tous les documents nécessaires et utiles à leur enquête tant dans son bureau que dans ceux de ses collaborateurs.

Le ministre tient à rappeler que depuis sa prise de tutelle de l’Epic TNAD, le 16 septembre 2014, date de sa nomination par le gouvernement du président Fritch, et à ce titre également nommé en tant que président du Conseil d’administration de TNAD, il s’est évertué à faire appliquer strictement la règle de la commande publique, comme se doit tout établissement public.

Les marchés d’assistance passés sous sa tutelle, ont donc tous été soumis à cette règle, avec mise en place d’appels d’offres ouverts, dépouillement des offres en commission et rapport de jugement des offres, conduisant in fine à la signature des marchés.

Ainsi, c’est en parfaite transparence et conformité avec les règles de la commande publique que le projet a été mené par TNAD sous la tutelle du ministre Albert Solia, et que ce dernier et ses collaborateurs, ont laissé libre accès aux enquêteurs aux documents et supports informatiques.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close