Belle brochette de « pakaculteurs » dans l’oeil de la justice

Depuis le jeudi 5 octobre 2017, les militaires de la compagnie de gendarmerie des Archipels et des Îles du Vent annoncent avoir mené plusieurs opérations de police judiciaire afin de lutter contre la culture illicite de produits stupéfiants (cannabis).

 

Les investigations entreprises ont permis la découverte de 1 382 plants de cannabis au domicile de cinq individus différents sur la presqu’île de Tahiti et 299 plants de « pakalolo » dissimulés dans la végétation ou au domicile de six individus sur Hao, Bora Bora et Raiatea. Du cannabis conditionné sous forme de « stick » destiné à la vente est également découvert.

Les onze propriétaires de ces cultures illicites, âgés entre 22 et 45 ans, font l’objet de convocations judiciaires.

Les plants de cannabis et les produits saisies ont été détruits par incinération sur instruction du Parquet de Papeete.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close