La Marche des fonctionnaires contre le gouvernement Macron

Circulation fluide ce mardi matin aux entrées Est et Ouest de Papeete pour cause de débrayage dans la Fonction publique d’Etat.

A l’appel des organisations syndicales représentatives, les fonctionnaires d’Etat en Polynésie française ont suivi le mouvement national pour protester contre les mesures d’austérité voulues par le président Macron et son gouvernement. Ils dénoncent le gel du point d’indice, la hausse de la CSG (Contribution sociale généralisée), la suppression des effectifs ou encore le retour du jour de carence. Autant de réformes sur les rails à plus ou moins long terme que les intéressés considèrent comme des atteintes à leurs conditions de travail. 

Dans nos îles, c’est surtout dans l’Education nationale, et en particulier chez les enseignants du premier degré, que la mobilisation a été la plus forte, obligeant de nombreuses écoles (du Public) à fermer leurs portes, au grand dam des parents d’élèves qui ont du trouver un plan B.

Les agents de la Fonction publique se sont donnés rendez-vous à partir de 8h sur le stade Willy Bambridge à Papeete où le cortège de manifestants devaient se rendre à pied jusqu’à l’avenue Pouvana’a Oopa, l’artère de la capitale où siègent la présidence du Pays ainsi que le haut-commissariat de la République.

A l’heure où nous écrivons, difficile de dire si le mouvement a été amplement suivi ou non.

En métropole à présent, cette journée d’action des fonctionnaires a rassemblé 400.000 manifestants selon la CGT, contre 209 000 selon le ministère de l’Intérieur. Une mobilisation en baisse puisque le 12 septembre, le syndicat décomptait 500.000 personnes dans les cortèges. Une nouvelle journée d’action est déjà prévue le 19 octobre, apprend t-on de même source.

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close