La ministre des Outre-mer sur l’atoll de Ahe

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, s’est rendu ce mardi sur l’atoll de Ahe aux Tuamotu. Compte-rendu.

Sur place, la délégation Etat-Pays  a été accueillie par le maire délégué, Roland Reid, et la population. Au programme de ses visites: une ferme perlière, le site de la future école-abri de survie ainsi que la centrale hybride.

Ahe est une commune associée de Manihi, d’une superficie de 13 890 ha peuplée de 552 habitants (recensement de 2012). Sur l’atoll, on trouve une école élémentaire, un dispensaire, deux épiceries, deux pensions de famille, une quarantaine de fermes perlières, un aérodrome, une navette maritime communale et une centrale électrique hybride. La qualité de l’eau du lagon est propice aux activités nacricoles et perlicoles.

L’école primaire de Ahe édifié en 1980 a bénéficié d’une extension en 2010 (salle multimédia et bibliothèque) puis d’une seconde en 2014 avec la construction de la cantine. Le préau a été construit par l’association des parents d’élève en 2004. Toutefois, la partie principale du bâtiment (la plus ancienne) est très exposée aux embruns et son altération est significative.

Le projet consiste en la déconstruction du bâtiment ancien (1980) et en la reconstruction d’un bâtiment aux normes abri para-cyclonique.L’opportunité de reconstruire cette école repose essentiellement sur sa vocation double à savoir : offrir une infrastructure moderne répondant aux normes en vigueur ; offrir un lieu d’accueil à la population en cas d’évènement cyclonique.

Pour mener à bien ce projet, la commune a obtenu un financement de près de 5.6 millions de Fcp pour la réalisation des études préalables au titre du Fond intercommunal de péréquation (FIP). Les travaux ont été estimés à 166,6 millions de Fcfp financés à 80% par le FIP et 20% par la commune.

Grâce aux crédits mobilisés dans le cadre du contrat de projets 2008-2014, vingt-huit abris de survie ont pu être achevés en vue d’assurer la protection des habitants de ces îles basses pour un total investi de plus de 5 milliards de Fcfp financés, pour moitié, par l’État. Toutefois, douze atolls demeurent à ce jour dépourvus de constructions para-cycloniques. Sur les vingt-sept abris restant à bâtir, dix-sept sont en phase « permis de construire » et 10 ont atteint un niveau de maturité propre à l’engagement des travaux.

La centrale de production et de distribution d’électricité hybride de Ahe a été édifiée en 2010 sous la maitrise d’ouvrage du pays. Cette centrale a été intégralement financée par le Fonds Européen de Développement (FED). Elle est conçue pour produire 135 kwh d’électricité et répondre au besoin des 75 foyers du village. Pour remettre à niveau cette centrale et permettre une utilisation occasionnelle du groupe électrogène, la commune a procédé à des travaux de rénovation.

Pour ces travaux de mise à niveau, la commune a sollicité le concours financier du Pays (DDC). Les travaux ont été estimés à 11 728 357 Fcpf TTC, financé à 80% par le Pays et 20% par la commune. L’opération de rénovation de la centrale a démarré au second semestre 2016 et est achevée. Les centrales hybrides thermique-solaires se révèlent parfaitement adaptées aux besoins des atolls des Tuamotu grâce notamment à l’ensoleillement dont ils bénéficient.

Source: communiqué du haussariat

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close