La nouvelle prison de Papeari n’attend plus que ses premiers « locataires »…

Le Garde des sceaux, ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a inauguré ce matin le nouveau centre pénitentiaire de Papeari en présence de nombreuses personnalités de l’Etat et du Pays.

D’un coût supérieur à 9 milliards de Fcfp, c’est certainement l’un des établissements carcéraux les plus modernes de France. A la fois novateur, lumineux et aéré. Tout le contraire de Nuutania (Faa’a) !

En coupant le ruban officiel, en présence du haut-commissaire René Bidal, et du président Edouard Fritch, le ministre qui concluait son voyage polynésien, s’est dit impressionné de « voir comment les architectes ont pu concevoir des locaux aussi fonctionnels ». 

Car à ses yeux, il ne fait aucun doute que cette nouvelle installation doit « rendre le temps de la prison utile. Pour demain, prendre un nouveau départ » dans notre société.

Le centre de détention Tatutu de Papeari offrira une capacité de 410 places avec des cellules individuelles. Près de deux cents surveillants prendront leurs fonctions d’ici quelques semaines, dans des conditions tout aussi modernes, à savoir: pas de miradors, ni murs d’enceinte; en revanche, 280 caméras pour gérer efficacement la population carcérale. Les premiers transferts de détenus sont attendus à la mi-mai.

Pour sa part, la maison d’arrêt de Nuutania va faire l’objet d’un important programme de rénovation. Trois milliards de Fcfp ont été inscrits dans cette perspective.« L’argent est là… » a confirmé J.J Urvoas qui souhaite, préalablement au lancement des travaux, connaître les attentes des autorités judiciaires pour boucler la nouvelle configuration. Aussi, il n’est pas exclu que sa capacité soit accrue.

Photos HC

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close