La Nouvelle-Zélande instaure la « fouille digitale » pour les voyageurs

Le Conseil pour les libertés civiles de Nouvelle-Zélande s’est indigné, ce vendredi 5 octobre, d’une nouvelle législation entrée en vigueur cette semaine qui autorise les douanier du pays à demander aux voyageurs le mot de passe de leurs appareils électroniques.

Quiconque refuse de se soumettre à cette législation sur la « fouille digitale » s’expose à une amende de 5.000 dollars néo-zélandais (2.800 euros) ainsi qu’à la saisie et la destruction des appareil visés (smartphones, tablettes ou encore ordinateurs).

Le Conseil pour les libertés civiles de Nouvelle-Zélande a dénoncé des pouvoirs « largement excessifs » et disproportionnés accordés aux douaniers. Thomas Beagle, président du Conseil, anticipe potentiellement de « graves atteintes à la vie privée » dans le fait d’autoriser les agents des douanes à accéder aux mots de passes contenus dans les smartphones, et par conséquent à des données confidentielles comme par exemple les courriels ou informations médicales.

Une mesure déjà en place dans plusieurs pays

« Nous sommes en train de permettre aux douanes d’accéder à l’intégralité de notre vie numérique dans le but potentiel d’empêcher quelqu’un d’importer un film piraté ou d’échapper aux taxes », a-t-il ironisé.

« La réalité de cette loi est qu’elle donne aux agents des douanes le pouvoir de forcer le déverrouillage d’un smartphone sans justification, et sans recours possible pour son propriétaire », a-t-il ajouté. De son côté, la douane néo-zélandaises se justifie en affirmant que leurs homologues dans de nombreux pays ont le pouvoir de demander les mots de passe pour avoir accès aux appareils électroniques. Mais c’est selon eux la première fois que cette capacité est inscrite dans la loi.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “La Nouvelle-Zélande instaure la « fouille digitale » pour les voyageurs

  • 6 octobre 2018 à 5 h 18 min
    Permalink

    Saleté de connerie et après il auront accès à nos compte en banque à nos demande de prêt les accès à nos prêt et ne se générons pas à vider nos comptes bancaires à voler nos photo perso nos vidéo perso tous les mots de passe pour nos accès à notre vie dans le monde enfoiré qu’ai celui qui a mit en place cela a se rythme plus personne n’aura de vie privée. Tous le monde sera arnaquer par cette loi qui transformera les gens en banque à pomper l’argent de leur vie. Loi de merde à chier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close