La patrie reconnaissante envers les soldats d’Outre-mer

 

Le président Edouard Fritch a assisté, mercredi soir à l’Arc de Triomphe à Paris, à l’hommage rendu par la ville de Paris aux soldats d’Outre-mer morts pour la France.

Cet hommage rendu tous les ans aux ultramarins morts lors du premier conflit mondial a pris cette année la forme d’un ravivage de la Flamme sur la tombe du Soldat Inconnu à l’Arc de Triomphe.

De nombreux élus océaniens

La Mairie de Paris avait souhaité honorer plus particulièrement la mémoire du tirailleur kanak Kalepo Wabete, soldat du Bataillon Mixte du Pacifique, tombé au Champ d’Honneur le 25 octobre 1918, et dont la dépouille sera transférée le 8 novembre de la nécropole nationale de Flavigny-le-Petit (Aisne) vers la Nouvelle-Calédonie pour être inhumée le 11 novembre sur son île natale de Tiga (Îles Loyauté).

La cérémonie s’est déroulée en présence d’Annick Girardin, ministre des Outre-mer, de la députée Maina Sage et d’élus calédoniens parmi lesquels les députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, l’ancienne ministre des Outre-mer, Georges Pau-Langevin, ainsi qu’un représentant de l’Ambassade de Nouvelle-Zélande en France et de l’équipe de rugby des All Blacks. Elle a eu lieu selon le rituel traditionnel mis en œuvre par le Comité de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close