« La Polynésie a le vent en poupe » auprès des touristes métropolitains

 

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a rencontré les représentants de Tahiti Tourisme en France, afin de faire un bilan après trois jours de présence et de rencontres avec les professionnels du tourisme français lors du salon IFTM Top Resa.

Entre 2015 et 2016, le marché français est le deuxième marché, en termes de fréquentation, pour la destination Tahiti et ses îles, après les Etats-Unis. Avec plus de 39 000 visiteurs, ce marché a connu une progression de 9,7% en 2016. Une nouvelle hausse de la fréquentation en provenance de la France devrait être constatée cette année puisqu’à ce jour, les estimations sont de l’ordre de 40 000 touristes sur 2017, soit une progression de 2,5%.

En 2016, ce sont près de 500 nouveaux agents de voyage qui ont été formés à la destination, soit 10% de plus, avec une présence plus importante de la Polynésie dans les médias nationaux aussi bien audiovisuels, que presse écrite ou web-médias. Deux voyages presse sont organisés chaque année afin de promouvoir Tahiti et ses îles qui, au-delà de la destination « Lune de miel », est désormais également présentée comme une destination d’expérience.

Même si la Polynésie est en compétition avec d’autres destinations, elle a parmi ses atouts, sa culture, l’image d’une destination « pacifique », l’accueil et la chaleur des Polynésiens, avec également le classement récent de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’UNESCO et les actions de la Polynésie en matière de protection et de valorisation de son environnement.

Ce sont d’ailleurs ces actions que Disney Nature souhaite mettre en lumière à l’occasion du voyage de presse qui sera organisé en janvier prochain en Polynésie dans la perspective du film « Blue » qui sensibilise à la protection des océans et dont de nombreuses images ont été tournées dans nos îles. La représentation de Tahiti Tourisme en France cible aussi désormais les amoureux de la nature et de l’environnement.

Le marché français, à la recherche d’authenticité, est également un marché qui apprécie le produit d’hébergement de type pension de famille que le Pays soutient dans sa démarche de structuration. Les professionnels ont également accueilli avec beaucoup d’enthousiasme la modification en cours de la règlementation en matière de plongée de loisirs subaquatique qui permettra, une fois le texte adopté par l’Assemblée de la Polynésie française, d’ouvrir l’activité aux instructeurs Padi.

La ministre du Tourisme a terminé son séjour à Paris par une visite à l’agence de voyages Tahiti Spirit, l’une des principales spécialistes de la destination. Elle a ainsi pu remercier l’équipe de dix personnes qui consacre son activité à vendre la destination Tahiti et ses îles tout au long de l’année, avec l’organisation de voyages à la carte. Selon ces professionnels, « la Polynésie a le vent en poupe ».

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close