La Polynésie, terre pertinente d’innovation de l’économie circulaire ?

L’ADEME, la Polynésie française et la CCISM organisent pour la première fois en Polynésie française, « Les Rencontres de l’Economie Circulaire », le mercredi 9 mars 2016 à 8h30 dans l’auditorium de la chambre consulaire.
Afin d’accompagner les entreprises, collectivités et associations dans une démarche innovante pour le territoire, cette matinée de rencontre sur le thème de « l’économie circulaire » aura pour but de présenter les principes de l’Economie circulaire, d’exposer les retours d’expériences de Polynésie française et Nouvelle Calédonie, de permettre les débats, échanges et témoignages d’entreprises mais aussi de mettre en avant l’accompagnement technique et financier et enfin, de lancer officiellement l’appel à projet Economie circulaire 2016.

L’économie circulaire prône la philosophie « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Elle s’oppose au modèle classique dit linéaire « je consomme, je jette ».
Il s’agit d’un système économique de production et d’échange qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (bien ou services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et diminuer les impacts sur l’environnement.

Le schéma de l’économie circulaire repose sur trois domaines : l’offre au travers des acteurs économiques ; en agissant sur la demande et le comportement des consommateurs qu’ils soient citoyens ou entreprises ; et en intervenant sur la gestion des déchets.

Les enjeux liés à l’économie circulaire et à la valorisation des déchets sont importants pour la Polynésie française. En effet, notre fenua se trouve très dépendant des importations de matières premières et des exportations pour les flux de déchets spécifiques. En promouvant la sobriété des ressources, notamment importées, l’économie circulaire participe au développement endogène et répond ainsi aux enjeux locaux. La pratique du réemploi et de la réparation notamment offrent de nouvelles perspectives d’activités créatrices d’emplois. La Polynésie française apparaît donc comme une terre pertinente d’innovation de l’économie circulaire.

Télécharger l'article en PDF

Une pensée sur “La Polynésie, terre pertinente d’innovation de l’économie circulaire ?

  • 4 mars 2016 à 4 h 01 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour l’article. L’économie circulaire est effectivement une nécessité dans les Dom Tom. Avez vous connaissance de structures qui recrutent dans ce sens ? En vous remerciant. Cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close