La Polynésie veut croire dans un « futur bleu »

Cette année, c’est la ville du Havre qui a accueilli les Assises de l’économie de la mer les 21 et 22 novembre, où plus de 1 800 acteurs du monde de l’économie bleue ont pu échanger sur des problématiques propres au secteur.

Avec plus de 1 500 participants en 2016, ces Assises ont confirmé leur statut de principal rendez-vous annuel de la communauté maritime française.

La Polynésie française était représentée par le vice-président Teva Rohfritsch, le président du CESC Winiki Sage, celui du MEDEF Polynésie Olivier Kressmann ainsi que le président du Cluster Maritime de Polynésie française Gérard Siu.

Pendant ces deux jours de conférences et de débats, plus de soixante intervenants ont échangé leurs idées devant les décideurs de la filière. Des atouts portuaires français au succès du nautisme ou de la croisière, en passant par les énergies renouvelables, la Défense, le tourisme et le Brexit, les sujets ont été nombreux, riches et variés, et ont couvert l’ensemble du secteur.

Teva Rohfritsch a pu s’entretenir avec le Pôle Mer Méditerranée et le Pôle Mer Bretagne Atlantique afin d’évoquer les formations liées aux métiers de la mer,  d’échanger sur le développement de nos filières de pêche et d’aquaculture ainsi que sur les particularités maritimes de la Polynésie française.

Deux projets d’hydroliennes programmées prochainement pour les atolls des Tuamotu ainsi qu’un drone maritime inspiré de nos « va’a » ont particulièrement retenu l’attention du vice-président.

Le maire du Havre, Luc Lemonnier, a pu évoquer avec Teva Rohfritsch les points de convergence de sa ville avec la Polynésie française en matière d’économie maritime et d’aménagement urbain et portuaire, ceci d’autant plus que la plupart des marchandises atteignant la Polynésie par bateau partent du Havre. Le Chef d’état-major de la Marine, Christophe Prazuck, a quant à lui rappelé les missions et l’action de l’Etat en mer, notamment concernant les navires de la flotte basés en Polynésie française.

Ainsi, ces Assises de l’économie maritime du Havre ont été l’occasion de réaffirmer la place stratégique de la Polynésie française dans l’ensemble français et sa volonté de s’ouvrir à toutes les perspectives qui créeront la croissance et le développement des emplois dans un « futur bleu ».

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close