La semaine de tous les dangers pour F. Fillon

Le candidat LR à l’élection présidentielle attendait beaucoup du rassemblement organisé dimanche place du Trocadéro à Paris. Cela suffira t-il à son maintien dans la course…pas sûr!

Heures heures après la manifestation populaire qu’il avait appelée de ses voeux pour faire taire les instances dirigeantes du parti, le bilan est pour le moins contrasté. Certes, en trois jours de temps, les organisateurs auront pu rassembler quelque 200 000 personnes. Ils en attendaient entre 50 et 80 000…Une véritable « réussite » a commenté le candidat sur le plateau du JT de France 2, plus serein que d’habitude et pour qui le « seul adversaire, c’est Marine Le Pen qui s’approche du pouvoir ».

Mais les explications données dans la presse (JDD) il y a vingt-quatre heures par l’épouse de l’ancien Premier ministre dans ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui le « Pénélope gate » à la française, ne sont pas toujours pas convaincantes. Au point de se demander si elle n’aurait pas mieux fait de se taire! Et F. Fillon d’ajouter ce soir à la télévision: « Je suis innocent… »même s’il concède quelques erreurs au plan moral.

Par ailleurs, à en croire le dernier sondage (Sofres, enquête menée du 2 au 4 mars) publié dimanche matin  par le Figaro, la chute de F. Fillon se poursuit dans les intentions de vote. L’ancien Premier ministre ne recueillerait plus que 17%, toujours en troisième position et par conséquent disqualifié, mais à seulement un point désormais du quatrième, à savoir Benoît Hamon pour le parti socialiste.

Pire, l’institut de sondage note également, comme d’autres, qu’Alain Juppé, dans l’hypothèse d’une candidature à la place de F. Fillon, serait quant à lui en capacité de se qualifier pour le second tour. Au détriment d’Emmanuel Macron alors que Marine Le Pen serait à 27%. Quelle crédibilité accordée à ces photos instantanées à cinquante jours du scrutin ? Le brutal retournement observé sa faveur pendant la Primaire de la Droite et du Centre est riche d’enseignements….

Mais la mobilisation du Trocadéro sera t-elle suffisante pour rassembler tout ce beau monde ? François Fillon peut-il persister dans sa démarche jugée pour le moins « suicidaire » alors que son cercle d’amis s’est réduit comme peau de chagrin ? Réponse ce lundi soir, à Paris, où les Républicains vont tenter de se remettre en ordre de marche.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close