L’Allemagne inaugure son premier train à hydrogène

Vers une révolution dans le transport ferroviaire ?

Le groupe français Alstom a lancé le premier train à hydrogène au monde, lundi 17 septembre, dans le nord de l’Allemagne. Cette innovation vise à s’affranchir du diesel sur les lignes ferroviaires non électrifiées.

Deux rames bleues du modèle Coradia iLint ont commencé leurs rotations entre Cuxhaven, Bremerhaven, Bremervörde et Buxtehude, une ligne de 100 km à travers la Basse-Saxe, où circulent habituellement des trains diesel. « Le premier train à hydrogène au monde entre en service commercial et il est prêt pour la production de série », a souligné le PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge.

Ce dernier était présent lors d’une cérémonie à Bermervörde, dimanche. Le dirigeant s’est félicité d’« une innovation née d’un travail d’équipe franco-allemand, l’illustration d’une fructueuse collaboration transfrontalière », alors qu’Alstom doit bientôt être absorbé par l’Allemand Siemens. La chaîne de traction a en effet été conçue à Tarbes (Hautes-Pyrénées), tandis que la rame a été assemblée dans l’usine d’Alstom à Salzgitter, en Basse-Saxe.

Des trains « à zéro émission »

Le train est équipé de piles à combustible, qui transforment en électricité de l’hydrogène stocké sur le toit et de l’oxygène ambiant. (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close