Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe

Du 30 octobre 2014 au 31 janvier 2015, la Direction de la santé renouvelle sa campagne de vaccination contre la grippe en Polynésie française.

La grippe est une infection respiratoire aiguë virale, souvent considérée comme bénigne.

Le virus de la grippe se transmet par l’inhalation de gouttelettes de salive, de postillons ou d’éternuements émis par une personne infectée. Les malades sont  contagieux à partir du jour précédant l’apparition des symptômes et le restent jusqu’à cinq à sept jours après. La contamination peut également se faire par contact direct avec des objets qui ont été touchés par un malade.

Les personnes à risques de grippe grave

La grippe peut entraîner des complications graves dans les groupes à risque : très jeunes enfants, personnes âgées, personnes souffrant de certaines maladies chroniques, personnes obèses ayant un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40kg/m², personnes immunodéprimées, femmes enceintes quel que soit le trimestre de grossesse.

Les personnes n’ayant  pas de facteur de risque peuvent également développer  des complications en raison d’une virulence particulière du virus.

La vaccination est la principale mesure de prévention de la grippe

 La campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière vise à protéger les personnes pour lesquelles la maladie grippale représente un danger. L’objectif est de réduire le risque de décès et de complications en cas de grippe.

Les populations ciblées par la vaccination sont principalement les personnes les plus fragiles, en raison de leur âge ou des maladies chroniques dont ils souffrent, et les professionnels de santé.

Les vaccins contre la grippe saisonnière disponibles en Pf sont des vaccins trivalents inactivés, sans adjuvant, qui contiennent les antigènes des trois virus grippaux les plus susceptibles de circuler cette saison : deux souches de virus A [A(H1N1) et A(H3N2)] et une souche de virus B.

Ces vaccins sont administrés par voie intra musculaire. Ils sont délivrés  gratuitement pour certaines catégories de population (Tableau 1, figure 1).

16 800 doses de vaccin seront disponibles pour la population cible cette année.

Le coût pour la Direction de la santé est d’environ 9 millions de Fcfp

Tableau 1 : catégories de personnes pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée

GROUPES

OBSERVATIONS

Personnes de plus de 60 ans
Femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse
Enfants à partir de l’âge de 6 mois avec des facteurs de risques de complications pour la grippe saisonnière Enfants nés prématurément.Enfants et adultes atteintes de maladies chroniques du

cœur, des poumons, des reins, du foie.

Maladies neurologiques. Diabète.

Maladies entraînant une immunodépression (diminution

des défenses contre les maladies infectieuses).

Adultes avec facteurs de risques de complications de la grippe saisonnière
Personnes ayant une obésité avec indice de masse corporelle supérieure (IMC) ou égale à 40 avec ou sans pathologie associée Taille et Poids correspondant à un IMC> 40 

Taille en mètre                          Poids en kg

1,50                                              >90

1,60                                            >100

1,70                                            >115

1,80                                            >130

1,90                                            >145

2,00                                            >160

Personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit leur âge
Entourage familial des nourrissons âgés de moins de 6 mois ayant des facteurs de risque de grippe grave La notion d’entourage comprend le milieu familial (personnes résidant sous le même toit), la nourrice et tous les contacts réguliers du nourrisson.
Professionnels de santé et autres professionnels Professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère.Personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides).

 

NB : plusieurs cas de grippe ont été diagnostiqués en Polynésie française cette semaine. La vaccination des personnes cibles doit être débutée dès que possible (Source : Bureau de veille sanitaire).

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close