L’aquaculture durable: un secteur à fort potentiel

Le groupe Tian Rui a participé le 5 mai dernier, à la Présidence, à un atelier sur l’aquaculture durable, en collaboration avec le ministère du Développement des activités du secteur primaire, et en présence du Président Edouard Fritch et de plusieurs membres du gouvernement.

Les professionnels du secteur de la pêche, mais aussi de la recherche ou encore les services territoriaux concernés étaient tous conviés à une présentation détaillée de l’aquaculture dans le monde et ses perspectives pour la Polynésie française. Jia Jiansan, directeur adjoint du département Pêche et Aquaculture à l’Organisation des Nations Unies, a ainsi pu présenter un bref historique de l’aquaculture, ses enjeux mais également les défis à relever dans les prochaines années.

2015-05-05 PR -  WANG CHENG (8)

Compte tenu de l’accroissement constant de la population mondiale, les perspectives de développement de l’aquaculture, qui est aujourd’hui le secteur de l’alimentation à la plus forte croissance, sont en effet excellentes. Ses impacts socio-économiques sont également très positifs puisque, selon l’ONU, ce secteur d’activité a créé pas moins de 30 millions d’emplois directs dans le monde. Une telle croissance est évidemment également synonyme de défis à relever, notamment en termes de respect de l’environnement, avec des normes internationales de plus en plus strictes.

Robert Jimmy, expert en aquaculture de la Communauté du Pacifique, n’a pas manqué, quant à lui, de souligner que l’environnement de notre région se prête très bien au développement de l’aquaculture, et notamment de plusieurs espèces à forte valeur commerciale comme le concombre de mer. La Polynésie française pourra compter sur l’appui technique de la Communauté du Pacifique pour le développement de ce secteur.

Plusieurs formations seront également dispensées à la Shanghai Ocean University, un établissement réputé, qui compte 15 000 étudiants, et avec lequel la société Tian Rui a d’ores et déjà des partenariats. Une vingtaine de cadres Polynésiens pourront ainsi aller suivre les nombreux cours spécialisés dispensés dans cet établissement afin de parfaire leurs connaissances et contribuer à la réussite de l’entreprise Tahiti Nui Ocean Foods de Hao.

Wang Cheng, président de Tian Rui et Tahiti Nui Ocean Foods, a profité de cette occasion pour remercier le gouvernement, l’ensemble des intervenants et les nombreux invités pour leur collaboration à la réussite de cet atelier. Il a conclu en indiquant qu’il espérait que cette rencontre avec les acteurs publics et privés allait permettre de construire une relation d’échanges durables et fructueux.

 

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close