L’association Tamarii Moruroa reçue par le président Fritch

L’association Tamarii Moruroa, présidée par Yannick Lowgreen, a été reçue, mardi, à la Présidence, par le président Fritch et trois parlementaires. Tamarii Moruroa a souhaité évoquer les difficultés d’application de la loi Morin tant que la notion de « risque négligeable » est toujours présente dans la loi.

Certes, les amendements déposés par les députés Tuaiva, Fritch et Tahuaitu en 2013 ont pu faire évoluer la loi dans un sens plus favorable en élargissant le nombre de maladies radio-induites, ou encore la zone touchée par les nuages radioactifs, ou sur d’autres points également, mais  ils restent encore insuffisants.

C’est pourquoi Tamarii Moruroa demande, d’une part, la suppression de cette notion de « risque négligeable » et, d’autre part, la reconnaissance de la nation pour tous les anciens travailleurs.

IMG_2252

Source: présidence

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close