L’avenir de la PSG va-t-il se résoudre par des coups de poings ?

La majorité s’interroge dans le communiqué qui suit après la rencontre de la veille avec l’Intersyndicale sur le dossier de la PSG.

Tapura Huiraatira condamne avec vigueur l’attitude de certains syndicats qui, plutôt que d’apporter leur pierre à la construction de la réforme de la PSG, font des démonstrations de force et cherchent à en venir aux mains avec un syndicat qui, depuis plusieurs mois, participe aux nécessaires discussions pour sauver notre protection sociale.

L’épisode d’hier, où le Président avait convié toutes les centrales syndicales à faire état de leurs propositions, montre bien que les centrales syndicales signataires du préavis de grève privilégient le confit et la violence au lieu d’apporter leurs propositions à la confrontation.

Cette attitude est intolérable et irresponsable car elle ne prend pas en compte les intérêts des salariés que ces centrales sont censées défendre. L’avenir de la PSG va-t-il se résoudre par des coups de poings ?

Il convient de revenir rapidement au sens de l’intérêt général et à ce que les syndicats se montrent en force de propositions plutôt qu’en force de frappe.

Il convient surtout que les syndicats signataires du préavis de grève cessent de mentir aux Polynésiens en affirmant que le dossier de la réforme de la PSG est bouclé alors que tout le monde attend d’eux qu’ils fassent des propositions pour alimenter le débat, ainsi que le souhaite le gouvernement.

Communiqué du Tapura huiraatira

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close