Le 17ème Forum annuel de dialogue UE-PTOM confirmé à Tahiti, la semaine du 25 février 2019

Le comité de suivi du rapport annuel d’exécution (RAE) de la coopération entre l’Union Européenne et la Polynésie française s’est déroulé, mardi après-midi, à la Présidence, sous la présidence du vice-président Teva Rohfritsch, en l’absence du président empêché.

L’Etat était représenté par le secrétaire général du Haut-commissariat, Eric Requet, et l’Union Européenne, par Christoph Wagner, chef de la coopération pour l’ensemble des pays et territoires du Pacifique, basé à la Délégation de l’Union européenne à Fidji.

Le bilan annuel de la coopération bilatérale entre l’Union Européenne et la Polynésie française est un rendez-vous important, un moment privilégié du dialogue entretenu avec la Commission européenne dans le cadre du régime d’association des Pays et Territoires d’Outre-Mer à l’Union européenne.

Il permet d’échanger sur les actions engagées, d’en mesurer les progrès et les difficultés, de prendre si nécessaire les mesures correctrices qui s’imposent et finalement d’évoquer en commun les perspectives et les priorités à donner aux coopérations futures.

Le RAE est également un élément du dialogue politique qui trouve ses prolongements dans les discussions avec l’Etat et dans le Forum de dialogue UE-PTOM, qui réunit tous les ans au plus haut niveau les autorités des PTOM, les représentants des Etats membres de l’UE et la Commission européenne.

Le vice-président a indiqué à cette occasion que la Commission européenne a récemment confirmé que la Polynésie française accueillera à Tahiti le 17ème Forum annuel de dialogue UE-PTOM, la semaine du 25 février 2019, en parallèle avec la 17ème Conférence ministérielle annuelle de l’Association des PTOM.

S’agissant du 11ème FED Territorial, le vice-président a signé à Bruxelles le 24 novembre 2017, avec le Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, Neven Mimica, le document de programmation de la Polynésie française dans le secteur du tourisme, pour un montant de 3,57 milliards Fcfp (29,95 millions €).

La modalité de l’appui budgétaire est celle qui a été retenue pour la mise en œuvre du 11ème FED Territorial. C’est une première pour la Polynésie française et ce choix consacre l’engagement déterminé et stratégique du gouvernement à rendre l’action publique plus efficace pour améliorer la vie des Polynésiens. Elle est surtout le signe de la confiance et de la solidité de notre partenariat avec l’Union européenne.

Au niveau régional, l’année 2017 a vu l’achèvement des réalisations de terrain du programme Integre, avec la tenue de l’atelier de clôture à Nouméa du 6 au 8 décembre, en présence du ministre en charge de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, représentant le président de la Polynésie française, Ordonnateur régional du 10ème FED.

A l’issue de son examen, le rapport annuel d’exécution 2017 a été adopté à l’unanimité.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close