Le buste de Louis Langomazino trône désormais dans l’hôtel de ville de Papeete

Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, a offert au Port de Papeete un buste de Louis Langomazino, tropézien exilé en Polynésie, dont le fils est devenu maire de Papeete en 1902.

Ce buste, lien historique entre les deux villes, a finalement trouvé sa place dans la salle du conseil municipal de Papeete lors d’une belle cérémonie.

Ce lundi 20 février a eu lieu l’inauguration du buste de Louis Langomazino, originaire de St Tropez, en présence des maires de Papeete et de St Tropez et des représentants de l’Etat, du Pays, du Tahiti Tourisme, du Port Autonome de Papeete et de divers partenaires.

En effet, les villes de Papeete et St Tropez sont liées depuis 150 ans par une double histoire d’hommes et d’amitiés : celle de la famille tropézienne de Louis Langomazino, exilé aux Marquises et dont le fils fut maire de Papeete en 1902, et celle du jumelage qui rassemble depuis 10 ans la Tahiti Pearl Regatta et les Voiles de St Tropez.

Comme symbole de ces échanges entre nos deux destinations nautiques du bout du monde, Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, a offert au port de Papeete un buste de Louis Langomazino, tropézien exilé en Polynésie, dont le fils est devenu maire de Papeete en 1902. Ce buste, lien historique entre les deux villes, a finalement trouvé sa place dans la salle du conseil municipal de Papeete lors d’une belle cérémonie.

Depuis 1981, les “Voiles de Saint Tropez” s’installent chaque année dans la ville éponyme à la tombée de l’été, pour 9 jours de régates et de célébrations. Cette joute nautique unique en son genre rassemble les plus beaux voiliers de Méditerranée. Plus de 300 bateaux mesurant jusqu’à 60 mètres régatent ainsi chaque jour dans le golfe de Saint-Tropez.

Sept mois plus tard et deux océans plus loin, c’est un tout autre événement qui se déroule à l’exact opposé de la planète : la “Tahiti Pearl Regatta”. La “TPR” accueille chaque année des équipages internationaux attirés par la notoriété de l’événement et la découverte de la Polynésie française, dans un circuit sportif à travers les îles Sous-le-Vent. Comme souvent dans le monde de la voile, c’est une histoire d’hommes et d’amitiés qui a permis aux deux régates de se rencontrer.

Grâce à ces relations exceptionnelles, le Pacifique Sud est présent chaque année sur le village des Voiles de Saint-Tropez, tandis que les échanges d’équipages vainqueurs entre les deux événements sont l’occasion de découvrir de nouveaux terrains de jeu, et de démarrer de nouvelles amitiés.

(Crédit photos : Ville de Papeete)

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close