Le câble sous-marin domestique Natitua en service au 4ème trimestre 2018

 

Le président Edouard Fritch, a participé ce vendredi matin, dans les locaux de l’Office des Postes et Télécommunications (OPT), à la conférence de presse organisée pour l’attribution du contrat relatif à la fourniture, l’installation et la mise en service du câble sous-marin Natitua.

Depuis 2010, les îles de l’archipel de la Société sont reliées à Tahiti par la portion domestique du câble sous-marin Honotua, alors que les îles non raccordées à ce câble sont reliées à Tahiti par le système satellitaire du réseau Polysat mis en place par l’OPT. Cependant, les capacités satellitaires, en plus d’être onéreuses, sont limitées en termes de débit, comparativement à celles d’un câble sous-marin.

Le développement économique et social des archipels éloignés s’en trouve fortement ralenti alors que le Pays œuvre à un maintien des populations dans leurs îles en y favorisant le développement de l’économie locale. Dans ce contexte, l’accès aux services tels que la télémédecine ou la télé-éducation est primordial.

Le 28 janvier 2016, le conseil d’administration de l’OPT a donc autorisé le Pdg de l’OPT Jean-François Martin, à mettre en œuvre un tel système de communication reliant Tahiti à certaines îles des archipels des Tuamotu et des Marquises. La fourniture, l’installation et la mise en service de ce second câble sous-marin domestique, baptisé Natitua, ont fait l’objet d’un appel d’offres ouvert, initié par un avis d’appel public à la concurrence publié le 23 novembre 2016, pour une remise des offres au plus tard le 23 janvier 2017.

A la suite des travaux d’analyse des offres, et suite à la séance du conseil d’administration de l’OPT du 14 juin, la société Alcatel Submarine Networks a été désignée attributaire du contrat relatif à la fourniture, l’installation et la mise en service du câble sous-marin Natitua.

L’offre d’ASN prévoit, conformément au cahier des chartes de l’appel d’offres, de livrer le système de câble sous-marin dix-huit mois après la signature du contrat, soit une mise en service du système prévue au 4ème trimestre 2018. Le coût global du projet est estimé à 6,5 milliards Fcfp, financé sur fonds propres OPT, avec le soutien du Pays et de l’Etat. En complément, l’OPT procèdera à la mise à niveaux des réseaux télécoms dans les îles concernés par Natitua.

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close