Le centre pénitentiaire de Papeari présenté à René Bidal

En fin de matinée, le Haut-Commissaire, René Bidal, s’est entretenu, avec Hubert Moreau, directeur interrégional des services pénitentiaires et chef de la mission des services pénitentiaires d’Outre-mer, en mission en Polynésie.

Il était accompagné du directeur des établissements pénitentiaires de Polynésie française, Yannick Massard, du directeur du Centre de détention de Papeari, Gilbert Marceau et du directeur du service pénitentiaire d’insertion et de probation, Lionel Lecomte.

Moreau a présenté au Haut-Commissaire les grandes lignes du chantier de Papeari et a répondu à ses questions. Il s’agit d’un investissement de l’Etat de 9,4 milliards de Fcfp pour améliorer les conditions de détention des détenus et de travail du personnel pénitentiaire.

Situé sur un site de 10 hectares, le bâtiment en cours d’achèvement, comprend 410 places pour environ 12 400 m² de surface. Il est doté de structures visant à favoriser la réinsertion des personnes détenues, via l’éducation, le sport, le travail et la formation.

Le chantier a généré des retombées économiques et sociales importantes. Commencé le 8 juillet 2013, il a représenté, jusqu’à aujourd’hui, plus de 320 emplois, dont plus de 40 000 heures d’insertion.  Le montant des travaux sous-traités à des entreprises polynésiennes devrait atteindre près de 7 milliards de Fcfp, soit 80 % de l’enveloppe globale.

Communiqué HC

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close