Le CESC invité à s’exprimer au séminaire des conseils économiques et sociaux européens

Dans le cadre des enjeux du changement climatique, les Conseils économiques et sociaux de France et d’Outre-Mer se sont mobilisés, il y a plus d’un an, pour étudier ce phénomène et suggérer leurs idées et solutions aux autorités, annonce l’institution locale dans un communiqué.

Les enjeux économiques et socio-environnementaux du changement climatique en Polynésie française sont majeurs  et la réussite de la 21ème conférence des parties à la convention internationale sur le climat est un sujet auquel le Conseil économique, social et culturel (CESC) attache de la valeur. L’institution a exprimé et rappelé sa volonté de prendre ce sujet à bras-le-corps notamment lors de son vœu adopté le 18 novembre dernier relatif à la réalisation d’une étude d’impact sur les changements climatiques en Polynésie française.

Le 13 juillet prochain, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) accueillera au Palais d’Iena à Paris le séminaire des Conseils économiques et sociaux européens sur la Conférence « Climat – ses enjeux, ses promesses ». L’ensemble des Conseils économiques et sociaux nationaux et européens sera réuni pour réfléchir à la question essentielle des enjeux climatiques au regard de l’avenir de l’emploi en Europe notamment.

La ministre de l’écologie Ségolène Royal et le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius assisteront à ce séminaire aux côtés de plusieurs hauts fonctionnaires d’institutions internationales.

Compte tenu de la qualité de l’étude menée, le CESC a été invité à exposer les grandes lignes de son rapport d’autosaisine sur « L’avenir de la Polynésie française face à une gouvernance durable de son patrimoine marin ». Le président Angélo Frébault associera Patrick Galenon et Winiki Sage pour intervenir en leur qualité de rapporteurs.

Le CESC n’est pas peu fier d’avoir été retenu pour présenter son travail devant un tel auditoire et se réjouit de la reconnaissance de ses homologues. C’est une grande première pour le CESC et une belle occasion pour l’institution de promouvoir la Polynésie française en valorisant ses atouts et ses handicaps.

La délégation du CESC assistera au défilé du 14 juillet aux côtés des autorités nationales. Le 15 juillet, la délégation polynésienne devrait être reçue par le président du CES européen Henri Malosse et le président du CESE Jean-Paul Delevoye. Dans le cadre de cette rencontre, le président Angélo Frébault présentera les grands projets de développement du Pays et invitera les intéressés à rencontrer les autorités du Pays avant la fin de cette année dans le cadre d’un voyage de découverte. Cette rencontre vise à établir au final la connexion entre les potentiels investisseurs européens et les acteurs économiques du Pays.

Compte tenu d’un pouvoir d’achat élevé, le CESC considère que l’Europe serait un partenaire idéal pour accompagner la Polynésie française sur le chemin de la relance économique tant attendue.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close